fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Vendredi 7 octobre 2022

Pensée: Celui qui ne craint pas Dieu parce qu’il l’a déclaré mort prendra le risque d’ignorer bêtement ce qui devrait lui faire peur. L’insensé par la multitude d’actes d’injustice qu’il pose accumule pour lui-même des braises ardentes qui ne tarderont pas à le consumer. Ne suivons pas les multiples doctrines de démons qui nous arrivent dans le manteau de la « modernité ». Refusons de suivre les traces de Balaam, qui avait abandonné l’Éternel à cause des richesses du monde. Celui qui se livre à l’immoralité sexuelle et au matérialisme ne peut pas prétendre servir le Dieu vivant. La délivrance est dans le nom de Jésus. Il nous appelle à la repentance.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

2 Pierre 2 :9-16; LSG

« 9 le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement, 10 ceux surtout qui vont après la chair dans un désir d’impureté et qui méprisent l’autorité. Audacieux et arrogants, ils ne craignent pas d’injurier les gloires, 11 tandis que les anges, supérieurs en force et en puissance, ne portent pas contre elles de jugement injurieux devant le Seigneur. »

2 Pierre 2:9-11; LSG

On entend souvent l’adage « Tout se paie ici-bas » en commentaire à un malheur qui est arrivé à une personne qui était réputée méchante. S’il est vrai que les actes que nous posons sont des semences qui produisent des fruits mielleux ou acides dans nos vies, il est également vrai que Dieu a fixé un jour où il jugera les vivants et les morts.

Les Écritures déclarent en effet qu’après le départ de l’homme de sa tente, vient le jugement (Hébreux 9 :27). Les impies boiront la coupe de la colère de Dieu.

Audacieux : tolmétés – des gens qui prennent le risque d’ignorer bêtement ce qui devrait leur faire peur. Des gens qui pratiquent de manière flagrante leurs actes ignobles et irrespectueux.

Arrogant : authadés – une personne qui se satisfait d’elle-même, c’est-à-dire qui est fixée sur son propre plaisir (absorbée par son propre intérêt).

Les choses spirituelles et notamment le langage de la croix sont au-dessus de la capacité à comprendre de ceux qui périssent; cela ne fait simplement pas de sens. Ceux de ces malheureux qui ont remplis d’eux-mêmes prennent le risque d’ignorer ce qui devrait leur faire peur. Ils parlent en des termes injurieux du Père, du Fils, du Saint-Esprit, des anges, etc.

Ayant décrété la mort de Dieu, ces effrontés qui se prennent pour leur propre dieu, vivent sans freins. Si Dieu est mort, il n’y a pas d’absolu. La vérité et le bien sont relatifs à ce qui fait leur affaire.

Remarquons que les termes utilisés par l’Esprit de Dieu pour décrire ces impies qui ont vécu autrefois s’appliquent parfaitement à cette génération. Que devons-nous en déduire ? La conclusion qui se dégage est que l’esprit qui a animé les insensés hier est le même esprit qui est à l’œuvre aujourd’hui.

Lorsqu’ils parlent de science et de modernisme, ils espèrent cacher sous un manteau nouveau les doctrines des démons qui ont toujours été dans le monde.

« 12 Mais eux, semblables à des brutes qui s’abandonnent à leurs penchants naturels et qui sont nées pour être prises et détruites, ils parlent d’une manière injurieuse de ce qu’ils ignorent, et ils périront par leur propre corruption, 13 recevant ainsi le salaire de leur iniquité. Ils trouvent leurs délices à se livrer au plaisir en plein jour; hommes tarés et souillés, ils se délectent dans leurs tromperies, en faisant bonne chère avec vous. 14 Ils ont les yeux pleins d’adultère et insatiables de péché; ils amorcent les âmes mal affermies; ils ont le cœur exercé à la cupidité; ce sont des enfants de malédiction. »

2 Pierre 2:12-14; LSG

Le terme traduit « Brutes » recouvre l’idée d’animaux irrationnels. Les ennemis de Dieu font tous leurs efforts pour couper l’homme de Dieu. Selon leur théorie, ils se plaisent à le définir comme la forme évoluée de ce qui aurait été, il y a « plusieurs millénaires » un organisme unicellulaire. Si Dieu n’existe pas, et que nous sommes des animaux évolués, pourquoi résister à nos « penchants naturels » ?

Voici une de leurs idées éclairées : Le sexe qu’un individu a à sa naissance ne suffit pas à définir de quel genre il est. C’est ce que je ressens en moi qui détermine ma vraie nature. Ainsi si je sens que je suis un homme, alors je suis un homme. Si je sens que je suis une femme alors je suis une femme. Si je sens que je suis neutre, alors je suis neutre.

Au sujet des « penchants naturels » qui violent la Parole de Dieu, le Saint-Esprit enseigne qu’ils sont la manifestation de l’oppression des esprits impurs.

Les passions et les désirs qui sont dans la chair sont nourris par les manipulations et les manigances du diable. Celui qui ignore ce fait demeurera esclave du péché. La délivrance est dans le nom de Jésus.

La bonne volonté de l’homme, les conseils, les psychologues, les psychiatres ne suffiront pas à eux seuls pour briser la puissance du péché. Les semences et les racines sont spirituelles, c’est dans cette dimension qu’il faut aller pour abattre le mal.

Ceux qui rejettent le plan de Dieu, périront. Les actes détestables qu’ils posent contribueront à les détruire.

La repentance est le point de départ pour toute délivrance. Quelle que soit l’oppression dont nous sommes victimes, si nous mettons la Parole de Dieu en premier, nous serons libérés. Nous n’avons pas à nous soumettre aux démons qui nous poussent à désobéir à Dieu. Arrêtons de voir dans nos « penchants naturels » seulement des choses naturelles. Plusieurs de ces penchants sont diaboliques à la source. Recherchons la délivrance à la bonne place.

« 15 Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l’iniquité, 16 mais qui fut repris pour sa transgression: une ânesse muette, faisant entendre une voix d’homme, arrêta la démence du prophète. »

2 Pierre 2:15-16; LSG

Balaam était un prophète de Yahweh originaire de Pethor. Séduit par la perspective des richesses que lui promettait le roi Balak de Moab afin qu’il maudît Israël, il faut contraint par l’Éternel à bénir et non pas à maudire. Plus tard il instruit le roi Balak d’utiliser les femmes de son peuple pour entraîner les israélites dans la prostitution. À coup sûr, Yahweh les rejettera parce qu’il n’aime pas le péché.

La voie de Balaam est donc celle de l’abandon de l’Éternel pour embrasser, dans l’exercice du ministère, la prostitution et la recherche des biens matériels.

Les faux prophètes et les faux docteurs qui sont mis en cause ici étaient autrefois dans l’Église de Jésus. Ils ont quitté le droit chemin tout comme Balaam.

La miséricorde de Dieu a fait en sorte que l’âne de Balaam lui parle. N’attendons pas un miracle pour nous repentir. Dieu nous parle déjà par son Esprit. Puisque nous entendons sa voix, n’endurcissons pas nos cœurs. Ne soyons pas rassurés par le fait que le monde va dans la même direction que nous. C’est la Parole de Dieu que nous devons suivre.

Les choses seront comme elles sont écrites. La nuit est avancée; le jour est proche; bientôt l’Église partira de la terre. Avant, le monde entrera dans de troubles plus importants. Ceux qui auront appris à aimer leur Dieu seront gardés de la folie qui va s’emparer d’un nombre de plus en plus élevé de personnes.

Celui qui approuve le péché est aussi coupable que celui qui a posé l’acte. Dieu nous délivre de la confusion. Marchons dans la vérité et proclamons la repentance en son nom.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Éphésiens 2
  • Lire Jude 1 :11; Nombres 22; Nombres 31 :16
  • Lire Apocalypse 2 :14
  • Décidons de fuir le péché de Balaam (immoralité sexuelle, poursuite des biens matériels dans l’exercice du ministère)

Requêtes

Père, au nom de Jésus, merci pour la victoire de la croix où la chair avec ses passions et ses désirs a été crucifiée. Merci de la victoire sur tout « penchant naturel » qui combat tes desseins dans ma vie.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW