fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 30 avril 2022

Pensée : Nous sommes entrés dans l’œuvre de Dieu par Jésus notre Seigneur. Nous sommes participants de la nature de notre Dieu. Ce qu’il dit nous disons sur la terre. Ce qu’il condamne, nous condamnons sur la terre. Nous faisons ce qu’il nous montre. Il agit en nous par son Esprit. Levons-nous et entrons dans ces choses merveilleuses ; elles sont pour nous. Il nous a créés pour faire en son nom des exploits. Gloire à Dieu nous sommes fils.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 5 : 19-23 ; LSG

« 19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. »

Jean 5:19; LSG

Jésus-Christ est la Vérité que les hommes recherchent de multiples manières. Celui qui ne le connaît pas ignore tout de la Vérité. Toute pensée ou théorie humaine, quelle que soit son apparente beauté ou profondeur, n’est pas grand-chose si elle ne procède pas de Lui. Il est la Vérité. Lorsqu’il parle, il énonce des choses qui sont justes, droites, fidèles à ce qui est établi dans le ciel. La vérité est d’en haut là où le Père a établi sa Parole.

Lorsque Jésus utilise l’expression « En vérité, en vérité, je vous le dis » pour introduire une déclaration, il nous invite à prêter doublement attention. Toute parole qui sort de la bouche du Roi, notre Dieu est une loi spirituelle. Car la parole du Roi a valeur de loi dans son royaume et tous les territoires où s’étend sa domination.

C’est en raison de l’importance de ce qui est dit que le Seigneur attire notre attention.

Celui qui comprend le principe spirituel qui est énoncé ici avancera plus vite dans les choses du ciel.

Jésus nous parle du principe spirituel du Père et du Fils. La bonne nouvelle c’est que Jésus (le Fils ici) est le premier né entre plusieurs frères (Romains 8 : 29). Ce qui est vrai de Lui l’est également pour nous. La nouvelle création est à l’image de Jésus. C’est la raison pour laquelle celui qui reçoit l’évangile de Christ et qui est immergé au nom de Jésus est placé en Jésus. Nous sommes placés en Lui à l’occasion de notre immersion. Le Saint-Esprit utilise aussi l’expression « revêtir Christ » (Galates 3 : 27).

Le Fils n’est pas indépendant du Père. C’est par l’Esprit-Saint que le Fils est rendu capable de faire les œuvres du Père. Il ne fait que ce qu’il voit faire au Père. Voici une des clés maîtresses du succès de Jésus. Il a mis tous ses efforts à demeurer dans le Père. Il savait que le Saint-Esprit, qui était descendu sur Lui le jour de son immersion dans l’eau, n’accomplissait pas les Paroles qui ne viennent pas de Dieu.

Sommes-nous vraiment soumis à Dieu ? Que pouvons-nous faire pour nous humilier sous sa main puissante ? Si nous ignorons les Écritures, pourrons-nous vraiment faire sa volonté ? Quand allons-nous reconnaître que nos pensées et notre volonté ne sont pas toujours en accord avec celles du Père ? Tant que l’homme n’a pas appris à marcher par le Saint-Esprit, ses pensées seront rarement en accord avec celles du Père. Faudrait-il alors s’étonner de la différence qu’il y a entre nos vies et celle de Jésus ?

Je reconnais la dureté des paroles qui précèdent. Nous voulons nous secouer pour ranimer la flamme qui est en train de s’éteindre ou pour allumer la flamme qui n’a jamais été allumée. Pour cela il nous faut parler vrai. Cela secoue, mais c’est pour que nous soyons émondés. Le Père nous aime. Il veut voir dans nos vies tous les bénéfices de la mort de Jésus. Oui c’est possible de marcher comme notre Seigneur a marché. Car le même Saint-Esprit est donné à ceux qui croient et qui sont sanctifiés.

Outre la décision de nous soumettre au Père, nous devons apprendre à voir. Les Écritures doivent devenir le lieu de notre habitation. Dans la Bible est consigné tout ce qui est nécessaire pour connaître Dieu, pour nous connaître, et les principes par lesquels le Saint-Esprit fonctionne. Celui qui médite la Parole de Dieu et qui la met en pratique voit. Les yeux de son intelligence s’illuminent. Il voit ce que l’homme naturel est incapable de voir. Il entend ce que les hommes n’entendent pas. Il commence à faire les choses qui semblent étonnantes et impossibles à celui qui ne met pas en pratique la Parole ou qui la dédaigne.

En méditant les Écritures, nous découvrons qu’il nous a placés en Jésus pour faire les mêmes œuvres que Jésus : adorer le Père en esprit et en vérité, annoncer la bonne nouvelle, guérir les malades, délivrer les opprimés, etc.

Si nous faisons ces choses en comptant sur Lui, il viendra se glorifier. C’est Lui qui fait en nous par son Esprit. Ne l’oublions jamais. Nous mettons à sa disposition nos mains et notre bouche. C’est Lui qui fait.

Il est important de noter que tant que nous ne voyons rien, nous ne pourrons rien faire. La méditation des Écritures nous introduit dans l’intimité de Celui qui nous enseigne toute chose. C’est à partir de cette position d’unité avec Lui qui les choses se passent.

« 20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. »

Jean 5:20; LSG

Le but du miracle est d’amener les gens à la foi. Celui qui s’étonne reconnaît que quelque chose de grand s’est passé : Dieu a fait irruption dans le naturel. Celui qui est sage répondra à l’invitation du ciel. Lorsqu’il agit dans notre vie ou dans la vie de notre prochain, c’est pour nous inviter à Lui donner toujours plus de place. Il veut faire de chacun de nous une porte du ciel sur la terre.

Attendons-nous à ce que le Père nous montre des choses. Demandons, cherchons, frappons…que personne ne se lasse de poursuivre les choses profondes de Dieu. Il nous aime et il nous a tout donné par Jésus. C’est notre âme que nous devons enseigner, soumettre. La guerre contre Satan ou le monde est facile lorsque nous avons soumis notre âme par le Saint-Esprit.

« 21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. 22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, 23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. »

Jean 5:21-23; LSG

Les juifs étaient scandalisés de ce que Jésus faisait des choses extraordinaires le jour du sabbat. Ils l’étaient aussi par son enseignement qui exposait leurs malices. Ils prétendaient servir Yahweh, pourtant il le combattait. Ils étaient dans la confusion et l’erreur.

Le Père n’a pas deux plans pour sauver les hommes. La délivrance de la mort et du péché passe par Jésus. Le Père ne justifiera personne qui met en avant sa propre justice. Toutes les bonnes œuvres qu’un homme adamique fait sont souillées. Elles sont devant Dieu comme un vêtement souillé.

Jésus est descendu du ciel comme notre proche parent. Ayant acquis le droit de rachat, il a payé de sa vie notre dette. Il a plu au Père de remettre entre les mains de Jésus tout jugement.

Le livre de l’Apocalypse par le du trône blanc sur lequel Jésus s’assiéra pour juger les damnés. Ceux qui n’auront pas connu la première résurrection reviendront à la vie pour recevoir leur sentence. Ils passeront de l’enfer à l’étang de feu et de soufre.

Celui qui rejette Jésus rejette le Père. Car il est venu de la part du Père. Celui qui veut honorer Dieu doit se soumettre au plan qu’il a établi pour tous les hommes.

Jésus nous a envoyés dans le monde, de la même manière que le Père l’a envoyé. Nous accomplissons son appel. L’Église est son corps. C’est à travers nous qu’il œuvre aujourd’hui sur la terre.

Si une personne rejette le message que nous déclarons au nom de Jésus, eh bien, c’est Jésus Lui-même qu’elle rejette.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Romains 12 : 1-2
  • Lire Galates 3 : 26-27
  • Lire Jean 15 : 1-7 ; Jean 17
  • Marc 16 : 17-20
  • Lire Josué 1 : 8 => C’est en méditant la Parole et en la mettant en pratique que nous sommes établis en Lui. En dehors de Lui, nous ne pouvons rien faire.
  • Décidons de méditer la Parole chaque jour pour la mettre en pratique afin d’apprendre à voir et à faire ce que nous voyons le Père faire.

Requêtes

Père, apprends-moi à entrer dans les choses du ciel. Je veux marcher comme Jésus a marché.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW