fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : La Puissance du Saint-Esprit

Méditation de vendredi 27 mai 2022

Thème 5 : Comprendre l’onction

Pensée 5: La nouvelle création a l’onction. C’est l’ignorance qui nous maintient dans une attitude d’esclave ou de faiblesse. Nous avons l’onction et nous avons le soutien total de Jésus. Il nous a donné l’autorité de marcher sur les serpents et sur les scorpions et sur toute la puissance du diable. N’attendons pas de ressentir quoi que ce soit, marchons simplement dans la foi. Sanctifions-nous et suivons de manière entêtée le modèle de Jésus. Les violents s’emparent du royaume de Dieu. Sortons de notre zone de confort et voyons le Saint-Esprit nous établir comme fils de Dieu. Les fils règnent, ils ne subissent la vie. Ils dominent par le Saint-Esprit.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Jean 2 :20, 26-27; LSG

« 20 Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. »

1 Jean 2:20, 26-27; LSG

La promesse du Saint-Esprit est pour tous ceux qui entendent l’Évangile de Christ et qui ajoutent la foi à ce que Dieu leur dit. Regardons à nouveau cette merveilleuse promesse « 28 Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions. 29 Même sur les serviteurs et sur les servantes, dans ces jours-là, je répandrai mon esprit. » Joël 2 :28-29; LSG

Sous l’Ancienne Alliance, ce sont seulement les rois, les prophètes et les sacrificateurs qui recevaient l’onction d’huile. Le Saint-Esprit venait auprès d’eux pour les aider à bien remplir le mandat que le Père les confiait.

Dans la nouvelle alliance, ce sont tous ceux qui sont nés de Dieu qui ont droit au soutien du Consolateur.

Lorsqu’il vient, il nous enseigne toutes choses; il nous conduit dans toute la vérité. Il prend de ce qui est à Jésus et nous le donne.

Plusieurs n’arrivent pas à le recevoir parce qu’ils ne comprennent pas ce que le Père enseigne à son sujet. Lorsque nous ne comprenons pas la parole qui vient du Père, le diable vient et l’enlève. Les victimes ne font aucun progrès; elles stagnent spirituellement. Elles ne produisent pas les fruits que le Père est en droit d’espérer en raison du sacrifice de la Croix.

C’est en mettant en premier le Père et les choses qu’il révèle que nous nous plaçons sur le terrain où le Saint-Esprit peut nous remplir encore et encore.

Les témoignages sont nombreux de personnes qui ont été remplies par le Seigneur alors qu’elles s’étaient données à Lui sans réserve. La repentance est capitale. Ce sont en effet les pensées de Dieu que nous devons entretenir sur ce sujet comme sur tous les autres. Nous devons mettre nos efforts à vivre à la lumière de la révélation qu’il nous a fait connaître.

Il n’est pas question d’être parfait. Corneille, ceux de sa maison et ses amis venus écouter l’apôtre Pierre n’étaient pas parfaits. Ils vivaient à la lumière de ce qu’ils avaient appris et ils aspiraient à recevoir tout ce que le Père avait à offrir. Ils étaient rassemblés pour entendre les paroles par lesquelles ils allaient être sauvés.

Alors que Pierre prêchait la mort et la résurrection de Jésus, le Saint-Esprit fit pour eux le miracle de la nouvelle naissance; et ils furent aussitôt remplis du Saint-Esprit. Ils n’étaient pas parfaits. Ils avaient simplement soif de tout ce que le Père avait à donner. Changeons notre attitude par rapport au Seigneur et aux choses merveilleuses qu’il nous montre. Si nous ne désirons pas ardemment ces choses, nous ne les aurons pas. Lorsque le Père devient le premier dans nos vies et que nous ne retenons plus rien, tout est possible.

Lorsque le Père nous parle du salut, il n’est pas seulement question de la nouvelle naissance. Ce qui se passe chez Corneille confirme que l’intention du Père est de remplir toute chair (homme, femme, garçon, fille, esclave, étranger, jeune, vieillard, etc.)

Si notre vie est sous l’emprise du péché ou des esprits impurs, nous ne sommes pas prêts pour cette étape. Sanctifions-nous et crions-lui notre désir d’être rempli; faisons-le de tout notre cœur aussi longtemps que nécessaire. Il viendra nous remplir.

Tant que nous nous satisfaisons d’une vie qui est loin de ce que la Bible promet, il ne se passera rien. Si nous refusons d’être limités et que nous poussons dans la prière et la méditation de sa parole, il vient à notre secours.

« 26 Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent. 27 Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés. »

1 Jean 2:26-27; LSG

Le Saint-Esprit nous garde des ouvriers trompeurs. Par le discernement des esprits, il nous rend capables de connaître la nature des choses qui se déroulent autour de nous.

Lorsqu’il dit qu’on n’a pas besoin d’être enseigné, ce n’est pas un encouragement à nous couper des autres. En effet, c’est aussi à travers la communion avec les autres que le Saint-Esprit nous parle, nous exhorte et nous enseigne. Nous avons besoin les uns des autres.

Une chose importante que le Saint-Esprit nous enseigne c’est que sa présence en nous n’est pas toujours perceptible à nos cinq sens. L’onction et la puissance sont résidentes en nous. C’est par la foi que nous devons relâcher sa puissance.

Souvenons-nous de Samson à qui Dalila venait de couper les cheveux. Si l’onction était quelque chose que l’on ressent, il n’aurait jamais essayé de se battre contre les Philistins qui venaient se saisir de lui. Dans le passé, il était changé en un autre homme chaque fois qu’il avait besoin. La puissance du Saint-Esprit se saisissait de lui pour glorifier Dieu.

Cette fois-là, rien ne se passa; l’Esprit l’avait quitté. Il était devenu comme les autres hommes.

Nous avons l’onction. Apprenons à parler et à agir comme Dieu. Jésus est notre modèle. Il connaissait le Saint-Esprit et il s’attendait à ce qu’il se lève pour détruire les œuvres du diable. C’est cette attente que nous devons développer. La femme qui toucha le vêtement de Jésus avait développé une grande attente. Elle était sure qu’au moment où elle le toucherait, elle serait guérie.

Attendons-nous à voir les situations changées lorsque nous parlons en son nom. Voyons ce que le Père voit. Que nos pensées (notre imagination) soient remplies des images de victoires. Voyons le résultat que nous visons. Voyons et parlons. Et ne permettons pas à Satan de voler la parole de la victoire que le Père nous a donnée.

Devoir

Suivre Jésus
  • Actes 10:24-48 – Corneille et ses amis n’étaient parfaits; ils avaient simplement faim et soif des choses du ciel.
  • Lire Luc 10 :19 – Soumettons-nous à cette parole. Celui qui a le Saint-Esprit a la puissance.
  • Lire 1 Corinthiens 12 – L’onction est pour faire avancer le royaume de Dieu (nos vies, l’église, etc.)
  • Lire Juges 16 :15-17 – Méditons sur la confession de Samson « […] Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme. » => L’onction nous place dans la classe de Dieu. Nous sommes participants de sa nature et de sa puissance. Décidons de croire ce que le Père nous dit.
  • Aspirons aux manifestions du Saint-Esprit, nous sommes de la famille de Dieu. C’est en faisant ces choses qu’elles se développent en nous. 

Requêtes

Père, donne-moi des occasions de mettre en pratique les choses que tu m’enseignes. Je veux régner par toi dans ce monde.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW