fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 17 mars 2022

Pensée: Par le Saint-Esprit et par Sa Parole il nous garde en Lui et en Jésus. C’est notre responsabilité de méditer et de mettre en pratique les Écritures. C’est la responsabilité du Père de nous mettre à part et de nous garder loin du malin.
Il nous donne des instructions claires pour nos rapports avec Dieu et avec les hommes. Nous pouvons marcher dans la sainteté et la paix avec tous pour sa gloire. N’est-ce pas là la condition pour voir Dieu ?

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Thessaloniciens 5 :12-28; LSG

« 12 Nous vous prions, frères, d’avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent. 13 Ayez pour eux beaucoup d’affection, à cause de leur œuvre. »

1 Thessaloniciens 5:12-13; LSG

L’apôtre donne une série d’exhortations aux Thessaloniciens afin que leur marche dans la lumière soit exempte de tout péché. Il est question d’être trouvés parfaits dans la sainteté lors de l’avènement du Seigneur Jésus.

Jésus est Celui qui bâtit son Église. Elle est constituée de plusieurs églises locales au sein desquelles une multitude de ministères s’exercent pour l’édification de tous. Dans l’église primitive de Jérusalem, sept personnes sont choisies pour servir aux tables pendant que les apôtres se consacraient à la prière et à l’enseignement (Actes 6 :1-6). Les églises étaient placées soit sous la supervision directe des apôtres, soit sous celle de responsables qu’ils avaient nommés. À côté de ces surveillants (évêques, pasteurs, anciens), il y avait des docteurs, des prophètes, des évangélistes. Il y avait plusieurs autres ministères ou services qui permettaient à l’église de fonctionner normalement.

Le point focal de Paul est la considération à donner au ministère de supervision (leadeurship). Celui qui enseigne ou qui dirige a une plus grande responsabilité. Il nourrit et conduit les brebis du Seigneur. C’est une charge de travail importante. Il suffit de se souvenir de Moïse et du peuple pour comprendre que la charge de surveillant ou dirigeant n’est pas la plus facile. Par ailleurs, compte tenu de cette position stratégique, il sera la cible de nombreuses attaques spirituelles.

On montre beaucoup de patience lorsque l’on a de l’affection pour une personne. On prend le temps de prier pour elle afin que les desseins de Dieu soient accomplis par lui. On prie afin que le Père le/la garde de tomber.

« Soyez en paix entre vous. 14 Nous vous en prions aussi, frères, avertissez ceux qui vivent dans le désordre, consolez ceux qui sont abattus, supportez les faibles, usez de patience envers tous. 15 Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous. »

1 Thessaloniciens 5:13-15; LSG

Nous ne pouvons pas entrer en guerre avec les hommes. Ainsi, autant que cela dépend de nous, offrons la paix, faisons la paix. Les inimitiés favorisent les desseins du diable. Si nous voulons voir la gloire de Dieu, recherchons la paix avec tous. Celui qui met en oubli les ordonnances de l’Éternel, marche selon sa propre intelligence. Pour le Saint-Esprit, une telle personne vit dans le désordre et la rébellion.

Nous sommes responsables les uns des autres. Par amour pour Jésus, nous sommes invités à encourager celui qui fait bien, et à ramener celui qui s’égare. C’est le bien et la volonté de Dieu que nous devons poursuivre dans nos maisons et à l’extérieur.

Nous ne serons pas trouvés irréprochables dans la sainteté, si nous avons vécu de manière désinvolte. Planifions de marcher comme Jésus a marché. Demeurons proches de sa Parole afin qu’elle façonne notre manière de penser et d’agir.

« 16 Soyez toujours joyeux. 17 Priez sans cesse. 18 Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. »

1 Thessaloniciens 5:16-18; LSG

Celui qui est dans la joie est favorablement disposé. Il se réjouit dans la grâce de Dieu. Comme la foi, la paix, la patience et les autres dimensions du fruit de l’Esprit, la joie ne vient pas de ce monde. Nous pouvons l’expérimenter en Dieu seulement. Il est question de vivre dans la conscience de sa faveur. Nous sommes dans la joie parce que nous savons que notre Dieu est entré dans le repos. Il a accompli la délivrance à Golgotha. Et rien ne peut nous limiter dans ce monde.

Pourquoi prier sans cesse si nous avons tout en Lui?

La prière est la communication avec Dieu par le Saint-Esprit. Elle doit être permanente parce qu’il est en nous et que nous sommes en Lui. C’est aussi le moyen par lequel nous Lui donnons accès à nos vies et au monde.

Celui qui prie ouvre et maintient des portails dimensionnels par lesquels le Père agit sur la terre. S’il est vrai que nous sommes bénis de toutes sortes de bénédictions en Jésus dans le monde céleste, il est également vrai que c’est par la prière que celles-ci sont transférées dans ce monde.

Rendre grâce c’est dire merci au Père. Parce qu’il nous a devancés, nous pouvons en toute chose Lui dire merci. Quels que soient les défis que nous rencontrons, nous pouvons dire merci parce que le Père a un moyen d’établir la victoire. C’est la connaissance des choses spirituelles qui nous fait défaut. Si nous croyons qu’il a tout accompli par Jésus, nous serions toujours dans la joie et l’action de grâce.

« 19 N’éteignez pas l’Esprit. 20 Ne méprisez pas les prophéties. 21 Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; 22 abstenez-vous de toute espèce de mal. »

1 Thessaloniciens 5:19-22; LSG

Celui qui vit dans le désordre (désobéissance et rébellion) offense le Saint-Esprit. Celui qui refuse de revenir lorsque le Saint-Esprit appelle se place dans une dangereuse position. La communion avec le Père est coupée. La barrière de feu qui le protège spirituellement diminue et peut finir par s’éteindre.

Prophétiser c’est parler sous l’influence du Saint-Esprit pour encourager, exhorter, consoler. Au premier degré, il n’y a pas de révélations dans la prophétie. Dans le deuxième niveau, la prophétie se mêle avec la parole de connaissance, la parole de sagesse ou le discernement des esprits pour apporter des informations passées et présentes, des informations en rapport avec la direction, les desseins de Dieu, ou simplement l’identité spirituelle des choses que l’on observe.

Tout chrétien immergé dans le Saint-Esprit peut prophétiser. Tous ne sont pas prophètes cependant.
L’exercice de la prophétie doit être encouragé dans le cadre défini par le Seigneur. Que l’on prophétise, et que les autres examinent ce qui est apporté. La Parole de Dieu est le principal moyen de validation de ce qui est dit.

« 23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entier, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé, irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ! 24 Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. »

1 Thessaloniciens 5:23-24; LSG

C’est Dieu qui nous sanctifie et qui nous garde purs. Il vient chercher une Église sainte, pure et irrépréhensible. Le monde dans lequel nous vivons combat notre sainteté. Lucifer voudrait nous donner son image. Le Père nous a donné sa Parole afin qu’en la méditant quotidiennement pour la mettre en pratique nous soyons tel qu’il est. C’est possible de demeurer en Dieu et en Jésus. Nous le faisons en demeurant dans sa parole.

« 25 Frères, priez pour nous. 26 Saluez tous les frères par un saint baiser. 27 Je vous en conjure par le Seigneur, que cette lettre soit lue à tous les frères. 28 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous! »

1 Thessaloniciens 5:25-28; LSG

Ce que nous lisons, ce que nous écoutons influence notre vie. Le Père nous invite à vivre dans les Écritures. Si nous faisons de sa Parole notre guide, elle nous sauvera des pièges du diable. Nos yeux seront ouverts pour comprendre ce que le Père fait dans ce monde.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire 1 Thimothée 5 :17-18
  • Lire Actes 11 :29-30; 20 :17-18
  • Lire Hébreux 12 :14
  • Lire 1 Corinthiens 14

Requêtes

Père, enseigne-moi ta sainteté. Je veux marcher devant ta face avec autorité et puissance comme les fils de Dieu dont la terre attend la manifestion.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21).

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW