fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 7 mai 2022

Pensée : Jésus est la Pain de Vie. À celui que le Père choisit, il donne la vie en abondance. Tous les hommes sont conviés, très peu sont élus. Que le Père nous donne de ne pas sortir des Écritures. Elles sont notre sécurité. En dehors de la Parole de Dieu, nous sommes sur le terrain du diable. Il ne manquera pas de nous détruire. Lorsque nous demeurons en Jésus (dans les Écritures), nous écrasons la tête des serpents et des scorpions. Ils ne peuvent pas nous nuire. Gloire à Dieu.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 6 :35-40; LSG

« 35 Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

Jean 6:35; LSGG

Tout ce que le monde offre aux hommes est naturel, limité et périssable. Si certains trésors de la terre peuvent réjouir notre cœur pour un temps, cette joie est éphémère. En effet, tôt ou tard, elle laisse la place à se sentiment de vide qui est l’angoisse de tous ceux qui ont mis à la place de Dieu dans leur cœur autre chose.

Le terme grec traduit « vie » ici est Zóé. Il est question de la vie de Dieu. Cette vie n’est pas de ce monde. Elle provient uniquement de la vie auto-existante de Dieu et est soutenue par elle. La vie que Jésus donne vient de Dieu et elle est soutenue par Dieu. Il y a un fleuve qui coule du sein de Dieu jusque dans l’esprit de celui qui Lui appartient. Ensuite, cette vie coule du dedans de nous vers le monde.

La samaritaine pensait que Jésus parlait de l’eau naturelle lorsqu’il évoquait cette vie (Jean 4 :10-14). La foule qui l’avait suivi était grandement préoccupée de la nourriture naturelle (du pain et des poissons). L’homme est premièrement intéressé par l’assouvissement de ses besoins physiques et émotionnels.  Et c’est malheureusement vers le « désert » (le monde) qu’il se tourne pour leur satisfaction. Quelques-uns pensent pouvoir trouver quelque chose de bon en eux.  Compte tenu de ce que l’homme est créé pour vivre dans la communion avec Dieu, il connait la faim et la soif tant qu’il n’a pas connu Jésus.

La faim et la soif spirituelle dont il est question ici se manifestent de différentes manières. L’absence de paix est la manifestation la plus visible. Celui qui n’a pas rencontré Dieu par Jésus ne connait pas la paix. Il peut prétendre la connaitre ou l’avoir; mais au fond de son cœur, il ne peut s’empêcher de ressentir ce vide profond qui le remplit d’incertitudes et d’effroi.

Alors le monde a inventé les divertissements afin que les gens n’aient pas le temps de réaliser leur pauvreté spirituelle. L’industrie de la drogue est libéralisée dans le même objectif. Il faut donner aux hommes le moyen d’échapper au vide et l’absence de paix.

Celui qui vient à Jésus passe de la mort à la vie. Sa nature est changée. Ceux qui rejettent la main que le Père leur tend par Jésus ne savent pas que la nouvelle naissance est un miracle. Les choses anciennes sont passées et toutes choses deviennent nouvelles pour qui vient à Jésus.

La nouvelle création réalise rapidement que toutes les richesses de ce monde ne sont en fait que des vanités. Celui qui recherche la paix et l’accomplissement dans le monde poursuit le vent. Il mène un combat qui est perdu d’avance.

Puisque nous avons choisi Jésus, demeurons dans sa parole. C’est en Lui qui nous trouvons les réponses à nos questions. Le monde est un désert qui n’a rien de bon à nous offrir. Jésus est notre manne. Il nous donne la vie de Dieu en abondance.

« 36, Mais, je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point. »

Jean 6:36; LSG

Le monde rejette Jésus parce qu’il demande la mort de l’homme naturel. La majorité des gens se croient très intelligents. Ils veulent conduire leur vie selon leur sagesse qui est mondaine et diabolique. Mais personne ne sait que ce qui est mondain est diabolique. On pense être en contrôle. On pense être le maître de sa destinée jusqu’au moment où l’on quitte sa tente. À ce moment-là, malheureusement, il est trop tard. En enfer, il n’y a aucun athée. Tous ceux qui méprisaient Jésus et l’Évangile pendant qu’ils étaient sur la terre demandent la grâce de revenir pour corriger leurs égarements. Mais elle ne peut pas leur être accordée parce qu’après la mort vient le jugement; la séparation.

Beaucoup voient Jésus, mais ils ne veulent pas venir à Lui. Dans leur for intérieur, ils savent qu’ils ne sont pas dans la volonté de Dieu; ils savent qu’ils ne marchent pas selon les Écritures, pourtant ils poursuivent comme des boucs que l’on conduit à l’abattoir leur marche désinvolte vers leur fin.

Par nos prières en faveur de nos parents, amis et connaissances, nous pouvons détruire la puissance d’aveuglement spirituelle qui les a enchantés. Prions et disposons-nous afin que le Saint-Esprit nous indique comment procéder pour aider ceux qui n’ont pas encore compris.

« 37 Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; 38 car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. »

Jean 6:37-38; LSG

Le Père veut que tous les hommes soient sauvés. Il ne veut laisser aucun à Satan. La mort de l’Agneau de Dieu ouvre la porte à tous les enfants d’Adam. Il y a cependant une condition pour que le contrat soit signé – elle se décline en deux volets:

  1. Croire ce que le Père dit de la race d’Adam. Elle est rebelle et mérite la mort. Nous sommes tous séparés de Dieu et personne n’est juste.
  2. Croire que Jésus a pris notre place à la croix. Il a porté le châtiment qui retombait sur nous. Lorsque nous nous identifions à Lui. Le chemin est ouvert pour que le Père nous applique la justice de Jésus.

Tous les hommes sont appelés, mais seulement ceux qui remplissent les conditions sont élus. Jésus leur donne la vie sans violer les droits que Satan a sur les pécheurs. En effet, il a payé leur dette. Il n’y a pas un autre chemin. La justice de Dieu et son honneur n’accepteront rien de moins que la vie de Jésus en échange de notre vie.

Celui qui rejette Jésus n’a pas la vie en lui. Il se coupe de la Source des vrais trésors. Tout ce que l’homme poursuit dans le monde n’a pas de valeur dans l’éternité.

Au-delà de la mort (physique), dans le monde des esprits, les choses ne sont pas telles que Lucifer se plait à nous les présenter pendant que nous sommes de ce côté. Il nous incite à mépriser la parole de Dieu par laquelle nous pouvons être sauvés. C’est aussi par la Parole que nous marchons sur Satan et sur ses démons.

Si nous méprisons les Écritures, si nous rejetons Jésus, nous servirons de marchepied ou de serpillère à Satan et à ses serviteurs.

« 39 Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. 40 La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Jean 6:39-40; LSG

Celui qui vient à Jésus prend la décision la plus importante de sa vie. S’il continue dans l’obéissance jusqu’au bout, Satan ne trouvera aucune occasion pour le ravir des mains de notre Seigneur.

Cependant s’il abandonne Jésus et qu’il retourne dans le monde. Il perdra sa vie. Il ne connaitra pas la première résurrection.

Mettons tous nos efforts pour demeurer en Lui. Laissons-nous transformer par le renouvèlement de notre intelligence. Apprenons ses voies et marchons fidèlement devant sa face. Ce n’est pas vrai que l’obéissance complète à Dieu détruit nos vies. Celui qui se donne entièrement ferme toutes les portes au diable. Ce dernier ne peut pas nous influencer ou nous perturber.

Le Père est animé de bonnes pensées au sujet de tous les hommes. Le livre de destinée, qui contient ses plans pour l’excellence de notre pèlerinage terrestre, comporte de choses merveilleuses. C’est seulement en Jésus, que le Saint-Esprit peut nous aider à vivre les rêves de Dieu pour nous. Comme un architecte il a conçu les plans de la maison qu’est notre vie. Nous sommes l’ingénieur chargé de la construction. Plusieurs ne veulent pas travailler avec les plans de l’architecte. Ils veulent construire sans Dieu selon les désirs de leur cœur.

Chers amis, le succès de l’œuvre de l’ingénieur chargé de construire la maison, c’est la correspondance parfaite entre la réalisation et ce qui était planifié ou dessiné.

Venons à Jésus et allons aussi loin que le Saint-Esprit demandera. Car nous sommes de passage sur la terre. Nous travaillons non pour une nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure jusque dans l’éternité.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Jérémie 29 :11
  • Lire Jean 3 :16-21
  • Lire 2 Corinthiens 4 :3-4
  • Lire Colossiens 3 :1-5
  • Lire 1 Jean 5:12
  • Décidons d’aller là où le Seigneur nous appelle. L’objectif c’est l’accomplissement de tous ses desseins dans nos vies. Commençons par la base; revenir aux Écritures et marcher dans l’obéissance de ce qu’elle proclame. Sortons des autres choses.

Requêtes

Père, je me dispose pour recevoir la vie que tu donnes. Sépare-moi de tout ce qui me retient. Je ne veux pas être confus lorsque je quitterai mon corps. Je veux tout ce que tu donnes. Tu es mon Dieu.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW