fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et Prière

Thème: La justice de Dieu et nos droits

Méditation du Mercredi 23 mars 2022

Pensée 3: Jésus nous a appelés à ses côtés dans l’œuvre qu’il fait pour la gloire de Dieu. Le Saint-Esprit est automatiquement venu sur nous et la puissance du Très-Haut nous a recouverts de son ombre. Nous sommes programmés pour détruire les œuvres du diable. Nous sommes nés pour régner. C’est assez d’avoir marché la tête baissée. C’est assez d’avoir laissé Satan aller et venir. Levons-nous au nom de notre Seigneur qui a remporté une victoire totale à la croix. Établissons cette victoire dans nos vies et dans le monde. Le Père et Jésus sont en nous par le Saint-Esprit pour faire cette grande œuvre. Le disciple de la fin des temps est le maitre du diable. Gloire à Dieu.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Marc 16 :14-20; LSG

« 14 Enfin, il apparut aux onze, pendant qu’ils étaient à table; et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité. »

Mac

L’incrédulité n’est pas une faiblesse. C’est le péché qui consiste à ne pas croire ce que Dieu dit. Les disciples refusent de croire le témoignage des femmes qui avaient vu Jésus-Christ ressuscité. Thomas refusera de croire tous les autres disciples. Il demandera à voir de ses yeux, et à mettre ses mains dans les mains et les côtés du Seigneur pour croire. La foi sensorielle n’a rien de spirituel. Elle ne peut pas recevoir ce que le Père nous a donné. Puisqu’elle s’appuie sur les cinq sens, elle demeure loin du domaine de Dieu.

L’exercice de l’autorité a pour fondement la révélation de notre identité en Jésus. Nous devons comprendre ce qui nous a été donné. Et nous devons agir en conséquence.


Le remède de l’incrédulité c’est le dépouillement de l’homme naturel. Il faut se dépouiller du vieil homme et de son système diabolique de pensée pour entrer dans la dimension de Dieu. L’homme nouveau pense et agit comme Dieu. Jésus-Christ a expressément parlé du jeûne comme moyen pour extirper l’incrédulité de nos cœurs (Marc 9 :29 – Note : la référence ici est le doute auquel les disciples avaient succombé).


Pour ajouter au point précédent, souvenons-nous que Jésus a dit que si notre foi est aussi petite qu’un grain de sènevé nous pouvons déplacer les montagnes. Le problème n’est donc ni la catégorie de démon ni la quantité de notre foi. Il est question de la qualité de la foi. Une foi pure (exempte de tout doute) fera des exploits. Cela pourrait prendre un temps moyennement plus long. Mais elle déplacera des montagnes. Cette foi pure est aussi l’héritage de la nouvelle création. C’est de l’incrédulité qu’il nous faut garder nos cœurs, car c’est lui que se passent les transactions avec le ciel (Proverbes 4 :23).

« 15 Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. »

Marc 16:15-16; LSG

Jésus-Christ passe le bâton à ses disciples. En déléguant le travail, il les met sur le terrain où le Saint-Esprit va les couvrir de son ombre afin que la puissance du Très-Haut les porte.


Souvenons des paroles de Jésus au début de son ministère : « 18 L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, 19 pour publier une année de grâce du Seigneur. » Luc 4 :18-19; LSG.


Celui que l’Éternel choisit (oint) est automatiquement recouvert par le Saint-Esprit. Le jour de la Pentecôte, les disciples ont fait la glorieuse expérience de l’immersion dans le Saint-Esprit. La promesse du Saint-Esprit est pour tous ceux qui croient. Il vient afin que nous exercions l’autorité que le Seigneur nous a confiée.

« 17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; 18 ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. 19 Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. 20 Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient. »

Marc 16:17-20; LSG

C’est Jésus qui habite en nous par son Esprit qui fait le travail. Il le fait dans la mesure où nous prêchons sa parole et que nous utilisons son nom. Les deux sont des armes d’une puissance dont nous n’avons pas encore saisi l’infinie grandeur.


Nous avons autorité sur les démons. Ils ne peuvent pas nous résister si nous suivons les instructions de notre Seigneur. Celui qui confronte des esprits impurs est perçu par le monde spirituel comme une doublure de Jésus. La vérité c’est que c’est Jésus qu’ils voient en nous. C’est son feu et sa lumière qui sont en nous. C’est Lui qui se manifeste avec force lorsque nous utilisons l’autorité de son nom et de sa parole.


Au nom de Jésus, nous libérons les captifs, nous brisons la puissance du diable dans leurs émotions, dans leurs pensées, dans leurs subconscients. L’autorité du nom de Jésus brise la puissance de Satan sur la vie des gens, sur les familles, sur les communautés, sur les villes, sur les nations. Des témoignages abondent sur ce que le Père a pu faire avec des personnes qui ont suivi ses instructions pour agir pour un tiers, pour une ville, pour une nation. Nous pouvons briser la domination du diable partout où le Père nous envoie.


Par de nouvelles langues est le miracle par lequel le Père nous permet de communier avec Lui au-delà des imperfections de notre intelligence. Les langues sont aussi le portail vers plus de manifestations de l’Esprit. Paul rend grâce à Dieu de ce qu’il parlait en Langues plus que tous les Corinthiens (1 Corinthiens 14 :18). Personne ne peut marcher dans la dimension de fils de Dieu (mature en Christ), s’il néglige cet aspect vital de notre vie en Dieu. Il y a une dimension dans les langues qui est du domaine du combat spirituel. L’exercice de l’autorité à ce niveau-là change la donne dans les batailles contre Satan.


Nous avons autorité sur les maladies. Celui qui croit verra la gloire de Dieu. C’est l’incrédulité qui nous prive des grâces que le Père a données à la nouvelle création. Lorsque vient le Saint-Esprit, il y a une audace qui s’installe. Une certaine conscience de notre justice en Lui qui nous pousse à prendre des « risques ». Ce que l’homme naturel peut appeler « risques » est le fait de sortir du bateau comme Pierre pour marcher sur la parole de Jésus. Il faut faire ce que Jésus faisait en nous attendons aux résultats qu’il avait. Il faut se souvenir que c’est Lui qui le fait en nous.


Notre autorité est similaire à celle qu’Adam avait dans le jardin avant la chute. Il avait la domination du tout. C’est le témoignage d’un homme de Dieu qui avait été mis en prison parce qu’il ne voulait pas aller en guerre. De la position où il était il y avait des gouttes d’eau qui tombaient sur son visage et il ne savait pas quoi faire. Le Seigneur lui dit qu’il pouvait commander à l’eau pour obtenir la paix. Ce qu’il fait après avoir dominé les raisonnements charnels qui étaient en lui. Sur son ordre l’eau qui coulait s’est arrêtée au-dessus de son nez et elle est remontée au plafond e béton pour disparaitre par la fissure d’où elle descendait habituellement. L’eau n’a plus jamais coulé par là pour troubler sa tranquillité. L’autorité que nous avons dans le nom de Jésus et dans sa parole est illimitée.


Nous pouvons ordonner à notre corps, à notre mariage, à nos finances, à nos relations. Nous pouvons lier le diable dans al vie des personnes que nous côtoyons. Les Saint-Esprit n’a-t-il pas dit que nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les principautés, les dominations, les pouvoirs ?


Tant que nous nous taisons, Dieu ne peut pas agir. Il se lève lorsque nous le faisons en son nom. Ses yeux parcourent encore la terre à la recherche des personnes qui vont prendre ses paroles au sérieux et agir en conséquence.


Le point de départ est l’immersion dans le Saint-Esprit et la recherche de la gloire de Dieu. Nous voulons voir notre Dieu régner, Satan n’a pas le droit d’opprimer les gens comme il le fait aujourd’hui. Plusieurs vivent des vies limitées. Plusieurs sont dans des prisons de l’esprit, de l’âme ou du corps. Certains ont même déjà été transférés en enfer bien que leur corps se trouve sur la terre. Certains dans des boites dans les chambres mystiques des sorciers. Certains ont été bloqués, fermés par les pratiques magiques. Ils ne font pas ce que le Père les a appelés à faire. Il traverse cette vie comme des esclaves. Plusieurs n’expérimentent pas tout ce qui est disponible en Jésus. Plusieurs sont piégés par la mondanité, la séduction, l’impudicité, les addictions, l’orgueil, le matérialisme. Ce sont les fils de Dieu qui peuvent prononcer des paroles de libération pour libérer ces gens de leurs tourments. Laissons-nous transformer par le Saint-Esprit pour aller au nom de Jésus.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Jean 14 :13-14; 15 :16; 16 :23-24
  • Lire Éphésiens 1 :20; Philippiens 2 :9-11
  • Lire Matthieu 18 :18-20
  • Lire Jacques 4 :7
  • Décidons de prendre tout ce que le Père donne à l’Église : le Saint-Esprit, le nom de Jésus, la parole, etc. Et exerçons l’autorité qu’il nous a donnée. Il se lève lorsque nous nous levons.

Requêtes

Père, exerce mes mains aux combats. Montre-moi comment marcher comme un fils. Je veux détruire les œuvres du diable pour établir celle de mon Seigneur.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

One response

  1. Bonjour
    Esceque si tu ne guéris pas de quelques choses ou alors tu n’as pas la victoire sur certaines choses c’est parce que tu as été incrédule à un moment ?

    Aussi c’est quoi un raisonnement charnel ?

    Que Dieu vous bénisse

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW