fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 24 février 2022

Pensée 4: Combiné avec la prière d’autorité et les déclarations prophétiques, l’onction d’huile est une arme extrêmement puissante que nous gagnerons à connaitre et à utiliser. C’est par le Saint-Esprit que nous devons faire toute chose puisqu’il nous demande de ne pas précipitamment imposer les mains aux gens.
Puisque nous ne pouvons oindre sans toucher de nos mains, l’onction d’huile se fait en même temps que l’imposition des mains. Des grâces sont transférées lorsque l’on sait ce que l’on fait et que l’on veut amener le règne de notre Dieu.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Ésaïe 10:24-27 ; LSG

Étude

« 24 Cependant, ainsi parle le Seigneur, l’Éternel des armées: O mon peuple, qui habites en Sion, ne crains pas l’Assyrien! Il te frappe de la verge, et il lève son bâton sur toi, comme faisaient les Égyptiens.»

Ésaïe 10:24; LSG

Le Seigneur est parfaitement au courant des projets maléfiques que le destructeur a conçus pour nous nuire. Il voit même les coups que nous recevons. Il connait notre peine et notre confusion. Ne sommes-nous pas les enfants de l’Éternel ? Pourquoi l’Assyrien aurait-il le dessus sur ceux qui habitent la cité céleste ?

Sachant que plusieurs de nos questionnements sont légitimes, le Père nous invite à ne pas céder à la peur. S’il nous semble que l’Assyrien marque des points importants, il reste que la victoire nous appartient. Ce n’est pas la fin tant qu’elle n’est pas pleinement établie dans cette dimension.

« 25 Mais, encore un peu de temps, et le châtiment cessera, puis ma colère se tournera contre lui pour l’anéantir. »

Ésaïe 10:25; LSG

La situation d’Israël était spéciale. C’est à cause de leur iniquité que le Père les châtiait.

Chaque fois que le peuple abandonnait l’Éternel des armées célestes, il lui était impossible d résister face à ses ennemis.

Après l’envoi de nombreux prophètes pour ramener vers Lui le cœur d’Israël, il permet à l’Assyrie de les déporter. En 722 le royaume du nord (10 tribus d’Israël) est conquis par le royaume d’Assyrie. Ils subiront une grande oppression de la part de ces étrangers.

La même chose se produira plus tard avec le royaume de Juda (2 tribus : Benjamin & Juda). Après l’envoi de plusieurs prophètes pour ramener leur cœur vers le Père, ils seront déportés à Babylone.

Dans les deux cas, c’est seulement pour un temps que le Père les livrait à leurs ennemis. Il avait fixé un jour pour leur relèvement. Les ennemis ne pouvaient donc pas les oppresser indéfiniment.

Quand bien même nous ou nos parents, ou nos dirigeants spirituels ou politiques, ou une quelconque autorité dans nos vies aurions ouvert la porte au diable dans nos vies, en vertu de l’œuvre de la croix, il ne peut nous opprimer indéfiniment.

« 26 L’Éternel des armées agitera le fouet contre lui, comme il frappa Madian au rocher d’Oreb; Et, de même qu’il leva son bâton sur la mer, Il le lèvera encore, comme en Égypte. 27 En ce jour, son fardeau sera ôté de dessus ton épaule, et son joug de dessus ton cou; Et la graisse fera éclater le joug. »

Ésaïe 10:26-27; LSG

Il y a un jour de délivrance fixé par l’Éternel. Il s’est levé contre l’Assyrien de la même manière qu’il s’était levé contre l’Égypte et contre Madian.

La graisse, qui recouvrait les entrailles des animaux, offerts en sacrifice, était brulée devant l’Éternel. Il tenait particulièrement à cela. Elle symbolise notre consécration à Dieu.

Une arme puissante que nous disposons c’est notre consécration à Dieu. On a déjà parlé de sainteté. Une dimension de la consécration est en rapport avec l’onction d’huile symbolisée aussi à travers la graisse.

Jésus a appris à ses disciples à faire usage de l’huile lorsqu’ils guérissaient les malades (Marc 6 :13). Même après la venue du Saint-Esprit, l’huile était recommandée dans la prière pour les malades (Jacques 5 :14).

Laissons-nous conduire par le Saint-Esprit en toute chose. Il y a des situations de combats spirituels qui demanderont l’application de l’huile pour enlever le fardeau de dessus l’épaule, et pour briser le joug de dessus le coup.

Les démons, en particulier les esprits de sorcellerie et de contrôle mental, détestent l’huile. Combiné avec la prière d’autorité et des déclarations prophétiques, l’onction d’huile en apparence inoffensive à nos yeux se traduit dans le monde spirituel en consécration à l’Éternel et en destruction pour l’ennemi.

Dans le Psaume 23, le Seigneur Jésus oint d’huile notre tête au moment où il dresse une table en face de nos ennemis. Traditionnellement, les bergers oignaient d’huile les brebis pour éloigner les mouches et les autres insectes nuisibles.

Lorsque le Seigneur verse l’huile sur nous, il nous met hors du champ d’action de l’ennemi. S’il est vrai que les combats ne cessent pas, la vie de Paul en est la preuve, nous sommes placés sur le terrain des vainqueurs. Les manipulations et les manigances de Satan sont détruites lorsque l’onction est là.

L’onction de la tête, du front, des paumes, de toute partie du corps malade, et même de la maison (appuis de fenêtre, linge de lit, etc.) est utile pour lutter contre les mauvais esprits.

Apprenons à écouter le Saint-Esprit pour en faire usage dans les situations que nous rencontrons.

L’onction d’huile se fait par imposition des mains. C’est avec nos mains que nous appliquons l’huile sur une personne une chose. Les deux ordonnances sont donc très proches. On ne peut pas oindre d’huile sans imposer les mains.

Compte tenu de ce que le Saint-Esprit nous demande de faire montre de discernement lorsque nous imposons les mains, nous devons nous laisser conduire par l’Esprit-Saint lorsque nous voulons oindre d’huile.

Voici des outils puissants que nous devons utiliser dans les batailles que nous menons contre le diable.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Genèse 28:18 ; 35:14
  • Lire Lévitique 8:10-13
  • Lire 1 Samuel 10:1 – L’onction change la destinée d’une personne. Yahweh le transfert vers un lieu où le Saint-Esprit agit plus grandement en lui. Les desseins de Satan ont de moins en moins d’effets dans la vie de cette personne.
  • Lire 1 Samuel 16:1, 13
  • Lire Marc 6 :13
  • Lire Psaume 23 – La table que le Seigneur dresse devant nos ennemis et notre coupe qui débordent parle de la fête. Lorsque nous sommes oints, c’est pour briser le joug et la domination de Satan, et surtout pour établir le règne de Dieu. Nous pouvons nous réjouir de notre délivrance.

Requêtes

Père, enseigne-moi les différentes utilisations de l’huile d’onction

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW