fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 10 Décembre 2022

Thème: La prostituée piège et détruit l’insensé

Pensée:  Celui qui méprise la parole de Dieu ne connait ni la crainte de Dieu, ni ses voies. Il fait tout ce qui lui semble bon. Lorsque vient le mal, il ne discerne pas. Il est une proie facile pour la femme étrangère et méchante. Par des paroles flatteuses, celle-ci l’entraine dans les antres de la mort sans qu’il ne réalise ce qui se passe. Pendant qu’il pense jouir du bonheur, une flèche lui perce le foie. Ne méprisons pas l’instruction de notre Dieu. Gardons sa parole dans notre cœur. Elle nous gardera des manipulations de la femme adultère et de manière générale du péché.

Proverbes 7 :1-27; LSG

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Écris la Parole de Dieu sur la table de ton cœur (v.1-4)

Il y a toutes sortes de choses qui se passent dans le monde et autour de nous. Malgré l’abondance et la puissance de toutes ces choses qui peuvent faire pression sur nos vies, les Écritures enseignent que c’est au-dedans de nous que se trouve le facteur le plus déterminant du succès.

Jésus a exprimé cette vérité ainsi : L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor (Matthieu 12 :35; LSG).

Le bon trésor est le fruit que produit la Parole de Dieu dans le cœur de l’homme. Il y a un effort à faire pour la découvrir, la comprendre, la mettre en pratique, la retenir, pour la protéger, etc. Son prix est inestimable puisqu’on la compare à la prunelle de nos yeux (v.2).

C’est celui qui a compris la richesse qu’il y a dans les Écritures qui la méditera nuit et jour selon le commandement que l’Éternel donne à ses enfants (Josué 1 :8).

La sagesse et l’intelligence dont il est question ici sont des trésors qui nous viennent du ciel. C’est l’Esprit de Dieu qui crée en nous, dans notre âme, la nature de Dieu. Et nous pouvons dire à la sagesse : Tu es ma sœur, et à l’intelligence : tu es mon amie (v.4). À mesure que nous demeurons dans les Écritures, nous devenons familiers avec l’atmosphère du ciel. Comme Marie qui aimait à rester aux pieds de Jésus, nous soupirons après tout ce qu’il donne.

Quelle place faisons-nous à la Parole de Dieu dans nos vies ? Dieu veut nous montrer comment bâtir au-dedans de nous des sources inépuisables de trésors. La Parole de Dieu transforme le cœur de l’homme en un portail à travers lequel passent les ressources infinies du ciel. Les Évangiles nous montrent que cette grâce à été donnée aux hommes sur la base du sacrifice de la Croix. Jésus est le modèle de Celui qui ne manque jamais de rien parce qu’il a écrit sur la table de son cœur les vérités éternelles qui sont en Dieu.

La femme adultère et l’insensé (v.5-27)

L’Esprit de Dieu expose les manipulations et les manigances de la femme étrangère (la femme sans valeur, la femme adultère). Elle emploie des paroles doucereuses (v.5). La Septante parle de la femme étrangère et méchante qui assaille avec des paroles flatteuses. Son cœur est rempli de ruse (v.10) parce qu’elle a l’intention de piéger sa victime.

La description détaillée que le fait l’Esprit de Dieu nous surprend. On dirait qu’il parle de notre temps. Se pourrait-il que ce soit parce que l’esprit de prostitution qui agissait au temps du roi Salomon est le même qui agit encore aujourd’hui ? Celui qui s’ouvre à son influence ne restera pas dans sa maison. Il sera partout, tantôt dans la rue, tantôt sur les places, et près de tous les angles – il sera aux aguets pour chasser (v.12).

Les versets 13 à 20 sont consacrés aux actes et à toutes les paroles de séduction qu’elle emploie pour enfermer sa proie dans son piège.

Celui qui prend plaisir à écouter les paroles doucereuses finira par être ensorcelé. Il y a une puissance d’aveuglement qui agit avec la convoitise, la prostitution, et les autres esprits d’immoralité sexuelle. Joseph était l’esclave de Potiphar, il n’avait pas le choix de demeurer dans la maison de son maître. Le jour où la femme de son maître voulut le forcer à déshonorer Dieu et Potiphar, il fuit en lui laissant sa tunique sur laquelle elle s’était accrochée. Apprenons à fuir, les lieux où des gens tendent des pièges pour faire des victimes.

Plusieurs racontent toutes sortes d’histoires à leurs époux ou à leurs épouses pour justifier leur absence de la maison, alors qu’ils/elles se sont arrêtés dans des endroits obscurs pour rencontrer une autre personne. Comme l’insensé de notre texte, ils ont été séduits par le péché.

Les images du « bœuf qui va à la boucherie », du « fou qu’on lie pour châtier », de « l’oiseau qui se précipite dans un filet » parlent toutes de la situation tragique ce celui qui a été ainsi piégé (v.21-22). La fin est la mort. Si physiquement, il ne nous semble pas que nous avons perdu quelque chose, sur le plan spirituel, là où se passe le plus important, nous sommes prisonniers. Des étoiles sont capturées, des trésors arrachés, le nombre des années à passer sur la terre peut être même retranché à cause des transactions spirituelles associées à ce péché-là.  C’est parce que nous sommes ignorants des réalités du monde spirituelles que nous prenons à la légère le l’acte sexuel.

Même celui qui se livre tout seul à la masturbation, et qui s’adonne à la pornographie, ouvre son imagination et son esprit à des transactions spirituelles. Il marche aussi sur le sentier de la destruction.

Est-ce normal pour un couple chrétien d’emprunter les façons de faire de Jézabel pour soi-disant mettre du piquant dans son intimité ? – achat de vêtements et d’outils conçus spécialement pour les prostituées et pour les adeptes de perversions sexuelles; films pornographiques regardés ensemble; etc.

Le jeune homme n’avait de force contre l’assaut des esprits qui œuvraient dans cette femme, parce qu’il n’avait pas fait attention aux instructions de son père.

Si nous négligeons la sagesse et l’intelligence qui viennent de la Parole de Dieu, nous ne resterons pas debout lorsque les vents vont se lever. Nous réaliserons seulement après coup que nous avons hypothéqué notre vie et celle de notre famille.

Gloire soit rendue à Dieu, qui a détruit la puissance du péché à la croix. Nous pouvons être libérés de la puissance de ces esprits impurs en revenant de tout notre cœur à Dieu. La repentance brise la porte des prisons spirituelles. La méditation des Écritures et leur mise en pratique développent en nous le caractère de Christ.

Le mariage est le seul cadre légal dans lequel un homme et une femme peuvent se donner l’un à l’autre. Ceux qui veulent inventer un autre chemin, appellent la mort dans leur vie. À la fin, ils verront aussi que Dieu ne change pas.

Pourquoi le Saint-Esprit revient ainsi sur les dangers de la prostitution ? Son amour appelle à la repentance les nombreuses personnes qui se sont égarés dans le sentier de la mort. Leur vie est encagée et ils ne se rendent pas souvent compte. Celui qui a commis de tels actes dans le passé et qui n’a jamais rien fait pour détruire les autels qui ont été activés contre sa vie est encore aujourd’hui sous l’influence de ce qu’il pense être chose du passé. Si la repentance n’a pas été complète et si l’autel n’a pas été détruit, même ses enfants et ses petits enfants pourraient en souffrir. Que Dieu nous donne la compréhension des choses spirituelles.

Devoirs

  • Lire Deutéronome 11:18-20; Ésaïe 30:8; Jérémie 17:1
  • Lire Jérémie 31:33; 2 Corinthiens 3:3
  • Lire Nombres 25:1-8; Nombres 31:16;
  • Lire Apocalypse 2:14, 20;
Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, grave tes paroles dans mon cœur afin que je marche par elle.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW