fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Vendredi 8 avril 2022

Pensée : Le diable, le monde et la chair font la guerre au règne de Dieu dans nos vies. Si nous voulons être parfaits, soumettons-nous à Dieu. Il veut notre sanctification. Il enlève le monde et il détruit le moi pour que Jésus règne seul en nous. Celui qui refuse d’être purifié (un peu comme Pierre refusait que Jésus lave ses pieds), n’aura pas part aux choses profondes de Dieu. Il restera à la surface. Il ne pourra pas tout prendre ce qui est disponible. Car, il a aimé le monde et les traditions plus que Dieu.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 2 :12-22; LSG

« 12 Après cela, il descendit à Capernaüm, avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n’y demeurèrent que peu de jours. »

Jean 2:12; LSG

Jésus quitte Cana qui était proche de Nazareth la ville de son enfance pour aller à Capernaüm vers l’Est de la Galilée – proche de la mer de Galilée. C’est cette même région que se trouvaient Magdala, Chorazin, Bethsaida. Il a sillonné cette région durant son ministère terrestre pour dire à tous que le royaume de Dieu était là.
Au début de son ministère, sa base ministérielle n’était pas Nazareth, mais fort probablement Capernaüm.

Le fait que Joseph n’est pas mentionné suggère qu’il était peut-être mort. Pour ce qui est de ses sœurs, il est possible qu’elles ne l’aient pas suivi parce qu’elles étaient déjà mariées.

La doctrine selon laquelle Marie n’aurait pas eu d’autres enfants après la naissance de notre Seigneur ne tient pas devant ce verset et plusieurs autres. Si à la croix il confie Marie à Jean, c’est probablement parce que ses frères ne croyaient pas encore en Lui. C’est après la résurrection que Jacques, Joseph, Simon et Jude viennent à la foi.

C’est toute la famille qui descend à Capernaüm hormis les sœurs déjà mariées. Ses frères savent qu’il fait des miracles, mais ils ne croient pas qu’il soit le Messie, le Fils de Dieu. C’est cette révélation qui était et qui demeure le fondement du salut.

Bienaimés, considérons ces choses et sortons de tout ce qui ne s’appuie pas dans la Parole. Ne prenons pas de risque inutile. Ceux qui promeuvent le culte de la reine du ciel, font tout pour usurper le nom de notre sœur Marie, la mère du Seigneur selon la chair. C’est l’Esprit du Seigneur qui nous fait cette autre invitation : « N’allez pas au-delà de ce qui est écrit… Sortez de Babylone pour ne pas participer à son jugement ». C’est pendant que nous sommes dans nos tentes que nous pouvons choisir de ne pas endurcir nos cœurs. La repentance est pour nous. N’allons pas au-delà de ce qui est révélé dans les Écritures. Suivons de près l’exemple du Seigneur et des apôtres. Que celui qui a les oreilles entende ce que dit l’Esprit du Seigneur.

« 13 La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem. 14 Il trouva dans le temple les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis. 15 Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables; 16 et il dit aux vendeurs de pigeons: Ôtez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. 17 Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit: Le zèle de ta maison me dévore. »

Jean 2:13-17; LSG

Jésus est consumé par le désir de voir la maison de l’Éternel remplir sa fonction. Elle est un lieu de prière et d’adoration. Un endroit où les hommes viennent pour rencontrer Dieu et pour être délivrés des démons, des maladies et autres infirmités. Ceux qui étaient assis dans la chaire de Moïse en avaient fait un lieu de trafics. Au lieu de la prière et de la guérison du peuple, on commerçait. Chaque fois que les valeurs du monde supplantent celles du Père dans nos vies ou dans l’église, on est loin, très loin du modèle qui descend du ciel.

Avant la venue de Jésus, le peuple ne voyait pas son péché. Ils pensaient que tout allait bien. Ils avaient agi de la sorte depuis tellement longtemps.
Les traditions et nos croyances, fussent-elles millénaires, n’abrogeront jamais la Parole qui est établie dans les cieux pour toujours.

Jésus est venu afin que nous voyions et que nous entendions. Nous avons besoin de la correction de notre Dieu. Il recherche notre bien. Lorsqu’il nous émonde, c’est pour que nous portions beaucoup de fruits. C’est son amour qui extirpe de nos vies l’idolâtrie qui prend plusieurs formes : amour de l’argent, convoitise des yeux, orgueil de la vie, etc.

Ne montrons pas de la tolérance face au péché. Ne laissons de place à Satan. Ce qu’il recherche c’est notre mort. S’il nous fait adopter la mentalité du monde, nous sommes pris à son piège. Car il est le dieu de ce monde.

Jésus-Christ est vraiment le Fils de Dieu. Il a accompli de nombreuses prophéties. Ses disciples remarquent à travers l’épisode de la purification du temple qu’il accomplissait le Psaume 69 :9 « Car le zèle de ta maison me dévore, Et les outrages de ceux qui t’insultent tombent sur moi. ».

Nous ne pourrons pas faire de grandes choses tant que nous refusons la purification que demande le Saint-Esprit. Celui qui aime le monde est impropre pour le royaume de Dieu. Celui qui est charnel sera limité.

Le Seigneur qui veut tous les fruits continuera de nous émonder (enlever le monde du dedans de nous).

« 18 Les Juifs, prenant la parole, lui dirent: quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte? 19 Jésus leur répondit: détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. 20 Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras! 21, Mais il parlait du temple de son corps. 22 C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite. »

Jean 2:18-22; LSG

Les juifs ont toujours demandé des miracles. Ils avaient vu Sa main en Égypte et dans le désert. Mais ils connaissaient très peu sa face et son cœur. Lorsqu’il était offert comme sacrifice pour le pardon de nos péchés, quelques-uns demandaient qu’ils descendent de la croix pour prouver qu’il était le Messie, le Roi d’Israël. Ils avaient tout faux.

Tant que nous demeurons loin du Seigneur, nos pensées sont tordues. Nous sommes aveugles, pauvres, fous. C’est une bien triste place que cet endroit où l’on ne comprend pas le langage du Seigneur. Nous étions autrefois morts dans nos péchés. Nous ne comprenions pas son langage. Lorsqu’il nous a enfantés, il nous a donné sa vie. Le Saint-Esprit nous enseigne chaque jour afin que nous soyons tels qu’il est.

Plus nous demeurons dans sa parole, plus nous pensons ses pensées. Ses désirs deviennent nos désirs. Ses priorités deviennent nos priorités. Nous vivons de sa vie. Telle est la vie normale du chrétien.

Prions si ces choses ne sont pas encore notre expérience. Nous vivons pour Lui. Il n’y a rien dans ce monde pour nous. Tout est centré sur notre Seigneur que nous servons avec joie.

Fidèle à sa promesse, Jésus donnera aux juifs et au monde le miracle de Jonas comme preuve de son identité. Ce miracle surpasse tous les autres que les hommes peuvent produire. Car, jamais un homme n’a vaincu l’ange déchu de la mort. Jésus est la Résurrection et la Vie. Il est allé aux séjours des morts et il en est ressorti. Il a arraché des mains du diable les clés du séjour des morts. Il peut ramener de là qui il veut. C’est en vertu de son autorité qu’il ramènera nos corps à la vie. Gloire à Dieu.

La résurrection de Jésus est la preuve que nous devons mettre en avant lorsqu’on nous demande la raison de notre foi. Elle parle aussi de la suprématie de notre Seigneur et Dieu, Jésus-Christ.

Il est important de bien comprendre ce que fait le Saint-Esprit à travers l’Évangile de Jean. Il établit étape par étape que Jésus est le Fils de Dieu. Voici la liste des personnes qui lui ont rendu témoignage depuis le début de notre étude : Yahweh, Jean Baptiste, les disciples (André, Jean, Nathanaël, etc.), le miracle de Cana (eau changée en vin), la purification du temple (colère contre les vendeurs et les changeurs) – il parle de sa résurrection.

Si nous croyons que Celui qui est la tête de l’Église est Dieu; si nous savons que Celui qui st en nous est Dieu, qu’est-ce qui peut vraiment nous ébranler dans cette vie ?

Rendons grâce à Dieu, nous sommes nés pour vivre des choses merveilleuses avec Lui. Si ce que nous traversons en ce moment est difficile, sachons qu’il est à nos côtés. Ne permettons pas au désespoir de nous enterrer dans la défaite et la mort. Notre Dieu est vivant.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Matthieu 13 :54-56; Actes 1 :14 => Joseph et Marie ont eu plusieurs autres enfants après avoir accueilli Celui qui est avant toute chose.
  • Lire Jean 7 :1-5; => Les frères de Jésus ne croyaient pas en Lui avant la résurrection.
  • Lire Jean 15 :1-7 = > Ne craignons pas d’être émondés – il enlève les choses qui nous limitent.

Requêtes

Père, donne-moi la grâce de penser comme toi. Détruis ce qui en moi vint du monde. Je veux vivre de ta vie.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW