fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 7 avril 2022

Pensée : Par Jésus-Christ, le Père nous a tout donné. Son amour pour nous est immense. Sa fidélité et sa justice ne nous quitteront jamais. En tant que notre Père, il est le premier responsable de nos vies. Apprenons à vivre dans sa présence et à tout Lui soumettre. Il prend plaisir à honorer la confiance que nous Lui témoignons. Cette confiance grandit avec la révélation que nous avons de sa personne et de sa parole.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 2 :1-11; LSG

« 1 Trois jours après, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là, 2 et Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples. 3 Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit: Ils n’ont plus de vin. 4 Jésus lui répondit: Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n’est pas encore venue. 5 Sa mère dit aux serviteurs: Faites ce qu’il vous dira. »

Jean 2:1-5; LSG

Marie vit dans l’intimité du Fils de Dieu qu’elle a eu la grâce de voir grandir. Elle savait que l’Esprit de Dieu accomplissait des choses merveilleuses par ses paroles et par ses mains. Lorsque le vin vient à manquer, elle lui fait part de la situation avec une grande confiance. Cette grande confiance est la manifestation de sa foi. Elle prend les devants et demande aux serviteurs de faire tout ce que Jésus leur dira. Cela veut dire qu’elle savait que Jésus allait agir.

Celui qui vit dans l’intimité du Seigneur s’adressera à Lui avec une confiance similaire à celle de Marie. Elle parle comme connaissant son amour et sa capacité.

La foi de l’enfant de Dieu met une pression sur le Père afin qu’il agisse de manière à combler l’attente exprimée avec une si grande confiance.

Avons-nous parlé à Jésus de la situation qui nous dépasse dans le naturel ? Comment s’exprime notre foi dans le fait qu’il va agir ? Avons-nous fait notre part ?

Pour Marie, sa part était d’impliquer Jésus et de parler aux serviteurs. Lorsque nous avons fait ce qui nous revient, nous pouvons aller en paix; assurés du fait qu’il fera la sienne. Il a élevé sa parole au-dessus de son nom. Si nous marchons par sa parole, il se lèvera pour nous secourir.

Le Saint-Esprit nous raconte l’histoire de la femme syro-phénicienne dont la fille était tourmentée. Bien que Jésus dit qu’il n’est pas bon de prendre la nourriture des enfants pour la donner aux chiens, il interviendra à cause de la foi persistante de la femme désespérée.

Celui qui fait de Jésus sa seule option; celui qui approche avec tout son être; celui qui est désespéré et qui refuse de regarder ailleurs obtiendra la miséricorde de Dieu. Par Jésus-Christ, il nous a déjà montré son amour. Si les choses semblent fermées, elles ne le sont pas du côté de notre Dieu. Notre persévérance brisera toute opposition dans le deuxième ciel. Car l’Agneau de Dieu a été immolé.

« 6 Or, il y avait là six vases de pierre, destinés aux purifications des Juifs, et contenant chacun deux ou trois mesures. 7 Jésus leur dit: Remplissez d’eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu’au bord. »

Jean 2:6-7; LSG

Une mesure équivaut à environ 39.39 litres ou 8.75 gallons. On parle d’environ 80 à 120 litres par vase de pierre. Il a certainement fallu un certain temps aux serviteurs pour les remplir.
Nous sommes les pierres vivantes que Jésus utilise pour bâtir son Église. C’est dans la mesure où nous nous vidons de nous-mêmes et du monde que le Seigneur peut nous remplir. L’eau représente sa Parole. C’est essentiellement de sa Parole qu’il veut nous remplir. La transformation est impossible là où la Parole de Dieu n’est pas reçue, glorifiée.

Remarquons que ce sont les serviteurs qui remplissent les vases d’eau. Notre responsabilité est de nous placer en position d’être remplis. Nous devons aller dans les eaux profondes et y demeurer.

« 8 Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l’ordonnateur du repas. Et ils en portèrent. »

Jean 2:8; LSG

Jésus est Celui qui indique la chose à faire à chaque étape. Le succès dans le monde spirituel dépend de notre obéissance aux instructions simples que nous donne le Seigneur par son Esprit. Parfois certaines instructions vont nous sembler inutiles. Pourquoi remplir les cuves ? Jésus ne pouvait-il pas transformer l’eau en vin directement dans le puits où elle a été tirée. Les hommes aiment discuter les instructions du Seigneur. Pourquoi si ? Pourquoi çà? On l’a vu avec le peuple et Moïse dans le désert. Plusieurs étaient incapables de suivre des instructions simples.

Dieu fait de grandes choses avec ceux qui lui font entièrement confiance. Nous faisons ce qu’il a dit parce que nous l’aimons et que nous respectons sa parole. C’est par elle que les mondes ont été formés. C’est par elle que sa puissance entre dans nos vies pour imposer son règne.
Glorifions la parole de notre Dieu par notre obéissance.

« 9 Quand l’ordonnateur du repas eut goûté l’eau changée en vin, – ne sachant d’où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l’eau, le savaient bien, -il appela l’époux, 10 et lui dit: Tout homme sert d’abord le bon vin, puis le moins bon après qu’on s’est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. 11 Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. »

Jean 2:9-11; LSG

Jésus va manifester sa gloire dans nos vies. Celui qui n’a jamais rien vu de Jésus, fera un mauvais disciple. Il ira toujours vers Baal, Astarté ou le monde pour combler ses besoins.
Notre ambition en tant que disciple de la fin des temps doit être de voir notre Dieu glorifier dans la vie de nos contemporains. Celui qui ne voit pas la puissance de Dieu, ne connait pas vraiment Dieu.

Est-ce que Jésus agira pour moi comme il l’a fait pour Marie ?
Dieu répond à la foi. Partout où les hommes tournent les regards vers Lui dans une attente sincère, il vient à leur secours. Pour nous qui avons mis notre confiance en Lui, nous ne sommes plus du dehors. Nous sommes de sa maison. Nous avons par son sacrifice gagner le droit d’être secourus dans nos différents besoins. Il est le premier responsable en tant que notre Père. Que notre attitude, nos actes et paroles disent : « Tu es mon Père, je m’attends à Toi pour telle chose… ». Surtout, ne promenons pas de regards inquiets. Suivant l’exemple de Marie, soyons dans le calme et la confiance. Il est notre Berger, nous ne manquons de rien.

Tous les miracles racontés dans cet évangile poursuivent un même objectif : montrer que Jésus est le Fils de Dieu. La conclusion du verset 11 confirme que les disciples ont aussi reconnu qu’il est le Fils de Dieu.

L’histoire du mariage de Cana n’est pas une invitation à passer par « Marie » pour obtenir les faveurs du Fils de Dieu. Nous le disons avec amour pour ramener celui ou celle qui invoque la « reine du ciel ». Jésus-Christ est le SEUL médiateur entre Dieu et les hommes. Et le recours à la « reine du ciel » ou aux « saints » n’a pas de fondement biblique. Nous faisons bien si nous demeurons dans les limites de ce que Jésus et les apôtres ont enseigné.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Marc 7 :24-31
  • Lire Psaume 23
  • Lire Jean 15 :7
  • Décidons de glorifier la parole de notre Dieu par notre obéissance. N’essayons pas de l’altérer. Dieu pense vraiment ce que nous lisons. Posons-lui la question si nous ne comprenons pas l’application à notre situation.

Requêtes

Père, je veux voir ta gloire. Je n’ai pas d’autre secours que Toi. Je n’attends à Toi pour chaque aspect de ma vie.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW