fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mardi 13 septembre 2022

Pensée :  Le succès est une question de positionnement spirituel. Si nous nous soumettons aux passions qui sont dans nos membres nous manquerons le meilleur que le Père nous donne en Jésus. L’humilité nous enseigne à reconnaître et à honorer les autorités que le Père a placées dans nos vies. En marchant continuellement dans la justice, nous ouvrons des portails de bénédictions autant pour nos ennemis que pour nous-mêmes. Les voies du Seigneur ne sont pas celles des hommes. Sa sagesse est tout autre. Soyons fidèle et voyons sa gloire remplir nos vies.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Pierre 2 :11-17; LSG

« 11 Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme. »

1 Pierre 2:11; LSG

Convoitise : epithumia – désir, ardeur, désir démesuré. Passion construite sur des sentiments forts (pulsions).

Il y a dans la chair de l’homme des passions et des désirs qui sont animés par le péché et qui le poussent à faire des choses qui sont dégradantes et détestables devant Dieu. Bien que celui qui est en Christ a crucifié la chair avec ses passions et ses désirs, il y a un effort à faire pour dire non aux habitudes que la vieille nature nous a apprise.

Les convoitises de la chair sont encore identifiées dans les Écritures comme les œuvres de la chair : impudicité, impureté, dissolution, idolâtrie, magie, inimitiés, querelles, jalousies, animosités, disputes, divisions, sectes, ivrognerie, excès de table, etc (Galates 5 :19-21). À bien examiner la liste, on se rend compte que toutes les dimensions de l’homme peuvent être engagées dans l’un ou l’autre de ces péchés : le corps, l’âme et l’esprit – celui qui pratique la magie, la sorcellerie et les choses semblables engage son âme et son esprit dans des transactions avec les démons.

Les œuvres de la chair sont les produits de la vie de l’âme. Celui qui n‘est pas conduit par le Saint-Esprit produira fatalement les œuvres de la chair.

Le monde poursuit naturellement la satisfaction des désirs et des passions que le péché suscite dans leurs membres. Ils suivent la voie large qui mène à la destruction. Nous ne sommes pas du monde, nous sommes citoyens du ciel. Ainsi, nous ne marchons pas suivant le train du monde. Nous sommes véritablement des étrangers et des voyageurs; notre destination est le ciel.

C’est Lucifer qui nous fait la guerre. Il a perdu sa place et il espère nous faire partager son sort qui est déjà scellé. Aussi il fera tout pour nous distraire. Il voudrait nous ramener à notre vomi. Celui qui est en Christ a autorité sur Satan, sur le péché et sur tout ce qui ne vient pas de Dieu. Résistons-le avec force. Car notre héritage en Jésus est d’un prix inestimable comme nous l’avons déjà vu.

« 12 Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes œuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera. »

1 Pierre 2:12; LSG

Comment cela se fait que Dieu visitera ceux qui nous calomnient ? Et qu’ils glorifient et louent Celui qu’ils résistaient et moquaient ? Ce miracle n’est possible que si par notre conduite exemplaire nous gardons ouverte la porte de bénédiction. Naturellement l’homme est porté à payer à autrui la monnaie de sa pièce. Celui qui ne connaît pas Dieu pratique ce que l’on a appelait la loi du talion : œil pour œil, dent pour dent. La loi de l’amour que Jésus nous a enseigné nous appelle à bénir nos ennemis et à prier pour ceux qui nous persécutent.

Notre bonne conduite et notre compassion pour ceux qui nous maltraitent ouvriront pour eux des portails dimensionnels de bénédiction. Dieu ne tardera pas à les visiter de la même manière qu’il a visité celui qui s’appelait Saul de Tarse et qui persécutait l’Église.

Par le Saint-Esprit nous pouvons dire non à toutes formes d’animosités et de méchanceté envers ceux qui nous combattent. Car, nous savons que ce n’est pas contre la chair et le sang que nous combattons. Ce sont les armées de Satan qui sont nos véritables ennemis.  Souvenons-nous que Jésus les a vaincus à la croix. Nous ne cherchons pas la victoire. Nous l’avons. Alors que nous marchons fidèlement devant le Seigneur, il l’établira dans les situations que nous traversons. Ceci doit être notre assurance. Que notre cœur demeure donc dans la paix et dans la joie. Dieu est notre puissant soutien.

« 13 Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain, 14 soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien. 15 Car c’est la volonté de Dieu qu’en pratiquant le bien vous réduisiez au silence les hommes ignorants et insensés, 16 tant libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté, mais agissant comme des serviteurs de Dieu. 17 Honorez tout le monde; aimez les frères; craignez Dieu; honorez le roi. »

1 Pierre 2:13-17; LSG

Dieu se sert des autorités humaines pour réguler la vie dans nos nations, régions et villes.

Celui qui veut faire des exploits avec Dieu comprend l’importance de l’humilité. Il comprend les principes de l’autorité spirituelle. Il sait reconnaître et honorer les autorités établies par Dieu. Il n’a git pas en rebelle. Certaines personnes éprouvent de grandes difficultés à se soumettre aux autorités. Ils sont aveuglés par l’orgueil. Ils ne comprennent pas que Dieu résiste aux orgueilleux. Parfois, ils ont même commencé à servir dans la maison de Dieu, mais ils sont remplis d’eux-mêmes et ils bloquent à leur insu l’œuvre de Dieu.

Celui en revanche, qui se soumet par égards à Dieu et qui marche dans l’amour, prépare le chemin du Seigneur. Il verra certainement sa gloire.

Au sujet de la soumission à l’autorité, il n’est pas question de violer les Écritures. Tout comme Daniel qui reconnaissait l’autorité du roi Darius et qui priait trois fois par jour la fenêtre de sa chambre ouverte, nous sommes appelés à reconnaître les autorités établies par le Seigneur sur nos nations et domaines. Le Saint-Esprit nous indiquera quand désobéir à l’ordre du roi tout en reconnaissant sa position et son autorité. C’est exactement ce que firent les amis de Daniel lorsqu’ils dirent au roi en lui parlant avec un profond respect : sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as élevée (Daniel 3 :18; LSG).

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Galates 4 :25; 5 :16-26
  • Lire Romains 7
  • Lire Daniel 3; 6 :1-13
  • Lire Jacques 4 :1-10

Requêtes

Père, au nom de Jésus, je t’offre mes membres comme un sacrifice vivant. Je renonce à tout ce qui a voulu régner sur moi. Je saisis par la foi la liberté que tu me donnes en Jésus.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW