fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation de Mardi 08 Mars 2022

Pensée: Ce n’est pas de l’homme que vient le pouvoir de créer ou de multiplier les biens matériels et spirituels. Tant que nous demeurons sur le terrain de la malédiction, tous nos efforts sont vains. L’esprit de limitation oppresse nos vies. Lorsque nous obéissons au Saint-Esprit et que nous enlevons toute légalité au dévoreur, nous pouvons commencer à voir l’abondance dont parle Jésus. Dieu n’est pas contre nous. Ce sont nos péchés conscients ou inconscients qui nous livrent à Satan. Le Saint-Esprit nous ouvre les yeux pour voir. Agissons en conséquence et plaçons-nous sur le terrain de la vie. Yahweh est pour nous. Gloire à Jésus.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Aggée 2 :10-23; LSG

« 10 le vingt-quatrième jour du neuvième mois, la seconde année de Darius, la parole de l’Éternel se révéla par Aggée, le prophète, en ces mots: »

Aggée 2:10; LSG

L’Éternel avait réveillé l’esprit de Zorobabel de gouverneur, de Josué le sacrificateur et du peuple (Aggée 1 :15); ils s’étaient levés pour débuter la construction de la maison de Dieu le vingt-quatrième jour du sixième mois.
Le vingt-et-unième jour du septième mois, le dernier jour de la fête de tabernacle, le Père s’était adressé à Israël pour les consoler. Le temple qu’ils avaient bâti n’avait pas la gloire de celui de Salomon. Il avait fait la promesse d’élever une maison dont la gloire surpasserait celle du premier temple.

Le vingt-quatrième jour du neuvième mois, le Père s’adresse de nouveau à Aggée. Il veut amener le peuple à comprendre ce qui s’est passé. On est trois mois après le début de la construction du temple.
Le Père désire continuellement nous parler afin de nous conduire là où nous devons être. Il procède par étapes jusqu’à ce que nous parvenions au point où nous sommes à son image dans notre intelligence.

Ses pensées sont nos pensées; ses désirs sont nos désirs. Il n’y a plus de décalage entre Lui et nous. C’était ainsi hier, c’est encore le cas aujourd’hui.

« 11 Ainsi parle l’Éternel des armées: Propose aux sacrificateurs cette question sur la loi: 12 Si quelqu’un porte dans le pan de son vêtement de la chair consacrée, et qu’il touche avec son vêtement du pain, des mets, du vin, de l’huile, ou un aliment quelconque, ces choses seront-elles sanctifiées? Les sacrificateurs répondirent: Non! 13 Et Aggée dit: Si quelqu’un souillé par le contact d’un cadavre touche toutes ces choses, seront-elles souillées? Les sacrificateurs répondirent: elles seront souillées. 14 Alors Aggée, reprenant la parole, dit: Tel est ce peuple, telle est cette nation devant moi, dit l’Éternel, Telles sont toutes les œuvres de leurs mains; Ce qu’ils m’offrent là est souillé. »

Aggée 2:11-14; lSG

L’homme n’a pas le pouvoir de sanctifier ce qu’il offre à Yahweh. En dehors de la justification qui est en Dieu, l’homme laissé à lui-même est sous le coup de la malédiction. Les sacrificateurs ne pouvaient pas transmettre la sainteté aux objets profane qu’ils touchaient. Par contre, toute personne souillée par un cadavre par exemple, transmettait la souillure à tout ce qu’elle touchait. Il fallait demeurer sept jours en dehors du camp pour être libéré de l’impureté de la mort.

Nous sommes perdus dans le péché et la corruption sans Dieu. C’est la raison pour laquelle, il nous a donné un Sauveur.

« 15 Considérez donc attentivement ce qui s’est passé jusqu’à ce jour, avant qu’on eût mis pierre sur pierre au temple de l’Éternel! 16 Alors, quand on venait à un tas de vingt mesures, Il n’y en avait que dix; quand on venait à la cuve pour puiser cinquante mesures, il n’y en avait que vingt. 17 Je vous ai frappés par la rouille et par la nielle, et par la grêle; j’ai frappé tout le travail de vos mains. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel. »

Aggée 2:15-17; LSG

Celui qui raidit le cou lorsque le Père appelle sera brisé subitement et sans remède. En attendant cet instant fatidique, il connaitra peines et misères. La désobéissance le placera sous la malédiction de la mort et du péché. Pour Israël, tant que le temple de l’Éternel était négligé, les récoltes étaient maigres. Les autres choses qu’il faisaient ne comblaient pas la grosse lacune de la négligence de la maison de Dieu.

Nos sacrifices ne peuvent pas systématiquement annuler la légalité donnée à Satan par un acte de désobéissance volontaire. Le peuple et ses dirigeants avaient choisi de négliger la maison de Dieu pendant qu’ils investissaient dans leurs maisons. Le temps n’était pas venu, disaient-ils, pour reconstruire le temple. Ils faisaient les autres choses, mais ils avaient mis en oubli la maison de Yahweh. Conséquence, tout était bloqué dans leurs vies. Consciemment ou inconsciemment, ils avaient mis la maison de l’Éternel au dernier rang de leurs préoccupations.

Tant que nous nous comportons comme si nos vies dépendaient de nous-mêmes, nous prêterons le flanc à celui qui vient pour voler, pour détruire et pour tuer. Nous serons maudits en raison de la loi spirituelle qui dit « Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, qui prend la chair pour son appui, et qui détourne son cœur de l’Éternel! » Jérémie 17 :5; LSG.

« 18 Considérez attentivement ce qui s’est passé jusqu’à ce jour, jusqu’au vingt-quatrième jour du neuvième mois, Depuis le jour où le temple de l’Éternel a été fondé, considérez-le attentivement! 19 Y avait-il encore de la semence dans les greniers? Même la vigne, le figuier, le grenadier et l’olivier n’ont rien rapporté. Mais dès ce jour je répandrai ma bénédiction. »

Aggée 2:18-19; LSG

C’est la bénédiction de l’Éternel qui enrichit, et il ne la fait suivre d’aucun chagrin. Ce n’est pas par la force de nos bras, ou par la puissance de nos chevaux que les batailles sont remportées. C’est par Jésus-Christ que nous avons toute chose.

Lorsque le peuple et ses dirigeants ont corrigé leur faute; et qu’ils ont mis véritablement Yahweh en premier en prenant soin de rebâtir sa maison, il est venu soutenir cette œuvre qui était pour sa gloire. Le voici maintenant qui proclame une nouvelle saison dans les autres domaines de leur vie.

Lorsque nous mettons Yahweh en premier et que nous le faisons avec un cœur pur; nous nous plaçons sur le terrain où l’autre ne peut pas nous limiter. Comment limiter celui dont Yahweh Jireh est la Source. Si par nos choix consistent nous montrons qu’il est notre Source, il se lèvera pour glorifier son nom.

« 20 La parole de l’Éternel fut adressée pour la seconde fois à Aggée, le vingt-quatrième jour du mois, en ces mots: 21 parle à Zorobabel, gouverneur de Juda, et dis: j’ébranlerai les cieux et la terre; 22 Je renverserai le trône des royaumes, Je détruirai la force des royaumes des nations, Je renverserai les chars et ceux qui les montent; les chevaux et leurs cavaliers seront abattus, l’un par l’épée de l’autre. 23 En ce jour-là, dit l’Éternel des armées, Je te prendrai, Zorobabel, fils de Schealthiel, mon serviteur, dit l’Éternel, et je te garderai comme un sceau; Car je t’ai choisi, dit l’Éternel des armées. »

Aggée 2:20-23; LSG

Yahweh s’est levé pour bénir son peuple. Il a détruit les royaumes des nations, il a renversé leurs chars, il a semé la confusion dans leur camp. L’Église que Jésus bâtit jouit du secours constant de l’Éternel. Il détruit tout ce qui s’oppose à sa gloire dans la vie de ceux qui lui appartiennent. Il est fidélité et justice pour tous ceux qui se confient en Lui. La calamité ne peut pas continuer de nous oppresser si nous sommes en parfaite communion avec Lui. Lorsque nous éloignons de nos vies les choses qui donnent accès à l’ennemi, rien ne peut nous limiter.

Dans ces temps qui sont les derniers, le Père donne à son Église une gloire jamais vue auparavant. Il enseigne la sainteté et la consécration à Dieu. Les disciples de la fin des temps sont différents de tous parce qu’ils ont mis Jésus au centre. Comme Paul, ils ont tout mis derrière eux pour s’assurer d’accomplir les desseins du Père.

Nous sommes de cette Église qui marche dans son règne et dans sa gloire. Soyons donc dignes.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Proverbes 15:7-9
  • Lire Proverbes 15:7-9
  • Lire Jérémie 17:5-8; 21:27; 28:9
  • Lire Écclésiaste 5:1

Requêtes

Père, apprends-moi l’obéissance; car tu la préfères aux sacrifices.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW