fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 24 décembre 2022

Thème: L’Éternel règne et ses desseins subsistent

Pensée: Tout comme les autres proverbes, celui-ci nous parle des avantages de marcher sur les sentiers de la justice et de fuir ceux de la folie. Une des choses qui ressort dans le texte est le fait que notre Dieu règne. Il se sert même des rois qui ne le connaissent pas pour faire avancer l’histoire des hommes. Il a choisi d’amener toutes choses sous les pieds de Jésus afin que tous l’adorent et l’honorent par Lui.

Proverbes 21 :1-31; LSG

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Le cœur du roi est un courant d’eau dans la main de l’Éternel (v1)

Au commencement, lorsqu’il créa les eaux, il leur fixa des limites : Dieu dit: que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi (Genèse 1 :9; LSG). Non seulement il a fixé des limites aux océans, aux mers, aux fleuves et ruisseaux, mais il leur a tracé des lits, des chemins que tous suivent. Ainsi de la même manière que le Seigneur contrôle parfaitement les eaux, il a un contrôle total sur le cœur des rois et des puissants de ce monde.

Que le roi connaisse Yahweh ou pas n’a pas d’importance.  Précisons que le contexte est celui des desseins de Dieu. Ceux-ci sont au-dessus des hommes et des nations. Tous ses plans poursuivent un seul but : réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre (Éphésiens 1 :9-10). C’est ce que nous aimons appeler le master plan de Dieu.

Au sujet du cœur, c’est celui qui contrôle notre cœur qui contrôle notre destinée. En Égypte, Yahweh a incliné le cœur de Pharaon d’un côté et de l’autre – l’endurcissant d’abord à cause de l’orgueil de Pharaon, et puis le brisant à la fin pour se glorifier. Israël a été sauvé de la servitude malgré le roi.

L’histoire nous montre comment il s’est servi des Assyriens pour juger l’Égypte; de Babylone pour juger les Assyriens, des Médo-Perses pour juger les Babyloniens, de Cyrus pour libérer son peuple à la fin des soixante-dix années de déportation, de l’Empire grec avec à sa tête Alexandre le Grand pour juger les Médo-Perses, et plus tard des Romains pour juger les Grecs. L’Empire romain sera détruit par les nations barbares en 416. Nous n’avons pas le temps pour aller dans les détails de chaque phase de l’histoire de ces nations avec les prophéties correspondantes pour voir comment Yahweh a manifesté sa gloire. Il est Celui qui règne.

J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli; Je dis: Mes arrêts subsisteront, Et j’exécuterai toute ma volonté (Ésaïe 46 :10; LSG).

Les prophètes de l’Éternel, l’Église aujourd’hui prophétique par le Saint-Esprit, doivent proclamer les paroles qu’ils entendent auprès de Lui. Des Moïses doivent se lever pour aller confronter l’ordre établi par l’autre. Notre Dieu travaille à travers son peuple à qui il a confié l’autorité sur la terre. Voilà pourquoi aujourd’hui encore ses yeux parcourent la terre à la recherche des hommes en qui il va se montrer fort.

Il incline le cœur du roi partout comme il veut : l’Éternel est Amour. Sa compassion est à la base de chaque acte qu’il pose. Il n’imposera à personne de le suivre. Mais, il agira avec puissance pour limiter ce que les hommes font, de manière à accomplir ses desseins. Lorsque César ordonne le recensement du peuple et force le déplacement des israélites vers leur village d’origine savait-il qu’il concourrait à faire que celui à qui Marie avait été confiée irait à Bethléem qui était la ville prophétisée comme devant voir naître le Roi ? Non, il ne savait pas. Note : L’histoire romaine nous apprend que ce recensement aurait eu lieu en automne (août-octobre) de l’an 3 av. J.C.

Nous pouvons changer la destinée des nations en collaborant avec Yahweh dans la prière. Apprenons à connaître le mystère et la puissance de la prière. C’est notre ministère de prêtre. Bien de choses pourraient être différentes si les chrétiens comprenaient la puissance de la prière et aussi la dimension royale de leur appel.

Des trésors acquis avec une langue mensongère (v.6)

L’Esprit de Dieu le dit depuis le début de notre étude du livre des Proverbes : l’absence de la crainte et du respect de Dieu poussent l’homme à refuser l’enseignement. Il s’attache à ses propres voies. Il est conduit par l’esprit qui est dans le monde. La fausseté, le mensonge, et les autres œuvres d’injustice sont normales pour celui qui s’est fermé à la lumière.

Que valent les richesses accumulées sans Dieu. Peuvent-elles vraiment nous protéger ?

Il est vrai que la fortune est pour le riche une ville forte; et que dans son imagination, c’est une haute muraille (Proverbes 18 :11; LSG).

C’est justement dans la confiance placée dans les richesses que se trouve le problème. Rien ne devrait prendre la place de Dieu dans notre cœur.

Les richesses acquises par le mensonge sont des vanités fugitives parce que nous ne pourrons pas garder ce que nous avons acquis par la méchanceté. Et comme nous avons marché sur le sentier de l’iniquité pour les accumuler, la mort sera notre fin. L’Esprit dit qu’elles sont l’avant-coureur de la mort. Elles précèdent la destruction et la mort.

Celui qui marche par la violence finit par être emporté par elle (v.7). Seule la justice nous sépare du destructeur.

Dieu nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Jésus. Nous n’avons pas besoin de prendre des chemins détournés pour posséder les choses. Celui qui agit ainsi est coupable (v.8).

Le chemin de la justice c’est de rechercher le royaume et la justice de Dieu. Rien ne manque à ceux qui choisissent de l’honorer (Matthieu 6 :33). De précieux trésors et de l’huile sont dans la maison du sage (v.20-21). La clé du succès c’est de suivre le chemin qu’il trace plutôt que d’emprunter celui de la fausseté et de la violence.

Celui qui fait alliance avec le Seigneur et qui l’honore est une bénédiction pour les autres. Il donne abondamment (v.26) parce que l’Éternel prend plaisir à le remplir.

Parfois, nous avons limité Dieu par notre ignorance. Apprenons ses voies et voyons son Esprit manifester sa gloire dans nos vies.

Devoirs

  • Lire Genèse 1 :9-10; Job 38 :8-11;
  • Lire Ésaïe 14 :24; 25 :1; 41 :1, 22; 46 :10; 48 :3, 14; Psaume 33 :11
  • Lire Jérémie 17 :11; 1 Timothée 6 :9, 10
Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, apprends-moi à régner avec toi par ton Esprit. Je te donne mon cœur. Si tu peux influencer les rois, Père tu peux me conduire dans les chemins de la vie. Conduis-moi pour l’amour de ton nom.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW