fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Développer une foi conquérante

Méditation du Lundi 20 Juin 2022

Thème 1 : La révélation de notre Justice en Dieu

Pensée 1: Par Jésus, Dieu a fait de nous ses enfants. Nous sommes acceptés, équipés et envoyés dans le monde pour servir ses intérêts. C’est l’acte d’obéissance de qui est le fondement des grâces que nous avons en Dieu. Ne permettons à personne de nous ravir le privilège de conquérir le monde pour notre Seigneur. Nous pouvons agir avec audace parce qu’il est à jamais pour nous. Demeurons en Lui par le Saint-Esprit.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

2 Corinthiens 5 :20-21 ; LSG

« 20 Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu! »

2 Corinthiens 5:20; LSG

Ambassadeur : le terme grec signifie un homme d’État établi (diplomate) – une personne de confiance (respectée), qui est autorisée à parler en tant qu’émissaire de Dieu (représentant de son royaume). L’ambassadeur est bien informé de l’opinion de ceux qu’il représente.

Il a plu à Dieu non seulement de nous délivrer de la puissance de la mort et du péché, mais de faire de nous ses partenaires d’œuvre. Lorsque le Père nous place en Jésus, un service nous est confié. Le Saint-Esprit remplit de puissance chaque disciple de Jésus en vue du succès de la mission qu’il a reçue.

Compte tenu de ce que du début à la fin c’est Dieu qui est à l’œuvre dans nos vies, nous pouvons remplir notre fonction d’ambassadeur avec assurance.

L’ambassadeur est bien informé de l’opinion de celui qu’il représente. Ce que nous connaissons de la pensée de Dieu à notre sujet est le fondement de notre assurance. À ce propos, les Écritures nous rappellent à maintes reprises que le père nous a appelé selon ses desseins. C’est Lui qui a désiré et planifié notre venue dans le monde. Nous ne sommes pas le fruit du hasard. Avant la fondation du monde, il nous a connu et il nous a prédestiné à être semblables à Jésus.

La chute de notre père, Adam, n’a pas stoppé ses desseins pour les hommes. Nos propres échecs n’ont pas arrêté son amour et sa détermination à faire de nous ses enfants et ses représentants sur la terre.

C’est du mandat de représentation qu’il est question. Tout ambassadeur qui perdrait le soutien de son royaume (son accréditation) n’aurait plus aucune légitimité pour parler au nom de son pays ou de son royaume. Le Saint-Esprit par Jésus nous a donné des accréditations qui ne peuvent pas être révoquées – car Dieu ne peut pas se renier. Si nous pouvons renoncer à remplir notre mandat, Dieu de son côté a fait la promesse de demeurer fidèle.

La foi dont nous parlons ici peut se définir simplement comme la confiance en Dieu. Elle vient de la parole de Dieu et elle ne saurait exister en dehors de ses promesses.

Une promesse merveilleuse qu’il a faite est celle d’être avec chacun de ses disciples (émissaires/ambassadeurs) chaque jour. Il est en nous par son Esprit pour amener son règne partout où il nous envoie.

Un fondement clé de la foi conquérante est la révélation de notre union avec Lui. Le Saint-Esprit utilise l’expression « Justice de Dieu ».

« 21 Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. »

2 Corinthiens 5:21; LSG

Jésus est Celui qui n’a pas connu le péché. Il faut le mettre en parallèle avec celui qui a connu le péché pour comprendre vraiment ce que le Père a accompli à la croix.

Le Saint-Esprit nous enseigne que le monde est régi par des lois spirituelles. C’est une des vérités les plus importantes que les enfants de Dieu doivent comprendre pour collaborer efficacement avec le Saint-Esprit. Le Père a soumis toute chose à sa Parole qui est établie dans le ciel pour toujours. Les mondes visibles et invisibles sont soumis à l’autorité de Sa Parole – autant les lois physiques que les lois spirituelles découlent de Lui. TOUT EST SOUMIS À L’AUTORITÉ DE SA PAROLE.

Le règne de la mort et du péché se répand sur tous les hommes sur la base de la désobéissance d’Adam le premier homme. Tous entrent dans ce monde en tant que rebelles. Il n’y a aucun juste, même pas un seul. Et Satan, le premier rebelle, domine sur tous les rebelles. Personne n’est libre.

Jésus entre sans péché dans le monde pour confronter celui qui a usurpé l’autorité sur la terre. Le Père juge en Lui le péché des hommes afin de les transférer du royaume de Satan au royaume de Dieu.

Celui qui est né de Dieu est la justice de Dieu – Jésus a payé sa dette. Il a retrouvé la place qu’Adam avait avant la chute.

La justice, c’est la capacité de se tenir en présence du Père, ou des démons, ou de la maladie, sans avoir un sentiment d’infériorité, de condamnation ou de conscience du péché.

Celui qui en a la révélation sait qu’il est une nouvelle création; les choses anciennes sont passées. Rien ni personne ne peut le condamner ou le séparer de l’amour de Dieu.

Satan voudrait nous faire ignorer l’ampleur de ce qui s’est fait à la croix. Il sait que celui qui ne vit pas à la lumière de la révélation sera détruit ou grandement limité, quand bien même il serait un enfant de Dieu. Car la puissance de Dieu fonctionne par des lois spirituelles. Celui qui est dans l’ignorance ou dans le doute restera en dehors des promesses de Dieu. En effet, Dieu est le rémunérateur de ceux qui croient, pas des incrédules.

Le Père déclare que l’acte d’obéissance de Jésus place celui qui croit dans la classe de Dieu. Nous devons arrêter de nous regarder de manière humaine. C’est la réalité de la nouvelle création que nous devons apprendre à connaître et à mettre en avant.

Il se peut que notre âme ne soit pas encore parvenue à la perfection – Les avantages de la réalité de la nouvelle création qui est dans notre esprit ne sont pas pour autant annulés. Dieu en nous par le Saint-Esprit c’est la promesse de notre règne avec Jésus.

Lorsque nous permettons au Saint-Esprit de nous enseigner, lorsque notre âme est transformée, nous entrons dans les choses de Dieu. Nous régnons avec Lui. L’adversaire est mis en déroute dans différents aspects de nos vies. Gloire à Dieu.

Celui qui comprend que Jésus-Christ est Sa Justice, a la capacité de se tenir en présence du Père, ou des démons, ou de la maladie, sans avoir un sentiment d’infériorité, de condamnation ou de conscience du péché.

Une telle personne a l’audace d’un lion. Il parle comme David face à Goliath, comme Josué et Caleb revenus de la mission d’espionnage à Canaan, il parle comme Jésus face à la tombe de Lazare. Les saints prophètes de notre Seigneur, Jésus et ses disciples après la Pentecôte sont des excellents exemples de ce que la révélation de notre Justice en Dieu produit comme résultat.

Comme ambassadeurs, il nous envoie dans la Puissance et l’Esprit par lesquels il a marché dans ce monde. Puisque nous ne sommes pas des usurpateurs, nous savons qu’il ne laissera tomber à terre aucune des paroles qu’il nous envoie proclamer en son nom.

Puisque nous recherchons son royaume et sa gloire, et que nous demeurons en Lui, soyons assurés qu’il fera ce qu’il a dit. Car celui qui nous a envoyés est fidèle. Il veut que son nom soit sanctifié sur la terre et que son règne vienne parmi les hommes.

Méditons sur notre union avec Jésus et agissons avec audace. Car la question des miracles et des prodiges est fondamentalement celle de l’intégrité de la Parole de Dieu.

La foi pose des actes correspondants à la révélation reçue de Dieu. Et elle s’attend à voir le Seigneur de gloire glorifier son nom. Les Écritures et les témoignages autant dans nos vies qu’autour de nous confirment la vérité de ces principes.

Gloire à Dieu, Jésus est notre justice.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Jean 20 :20-22
  • Lire Romains 8 :28-39
  • Romains 5 :12-21 – méditons particulièrement sur les v.12, 18-19
  • Lire 2 corinthiens 5 :16-21
  • Décidons de médier sur notre identité en Jésus et sur nos avantages en tant que représentants du royaume de Dieu. Décidons d’agir avec audace à la maison comme au-dehors. Car Dieu cherche des hommes par qui il va toucher des vies dans ce monde.

Requêtes

Père, au nom de Jésus, délivre-moi de toute confusion au sujet de la justice que j’ai en Toi sur la base du sacrifice de Jésus. Personne ne peut condamner celui que tu as appelé, justifié et glorifié.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW