fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Lundi 14 mars 2022

Pensée: Le Père nous a donné un certain nombre de commandements afin que nous menions une vie paisible dans sa présence. Nous devons demeurer en Lui et en Jésus. Nous ne sommes pas du monde. Aussi, l’orgueil, le matérialisme, la mondanité, l’impudicité, la séduction, les dépendances ne doivent pas faire partie de nos vies. Ensuite, nous devons marcher en communion avec ceux qui craignent Dieu afin de nous encourager à persévérer dans les choses qu’il nous révèle. Enfin, nous devons travailler de nos propres mains pour ne pas être à charge à personne. Dieu donne le pouvoir d’acquérir la richesse afin que nous prenions soin de nos familles et de son œuvre.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Etude

1 Thessaloniciens 4 :1-12; LSG

« 1 Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès. »

1 Thessaloniciens 4:1; LSG

Il est impossible d’être parfaitement établi en Dieu et en Jésus, si nous sommes à l’image des enseignants qui ne connaissaient pas l’entièreté de l’Évangile de Christ. Si les Thessaloniciens ont eu le privilège d’être enseignés par ceux qui connaissaient bien Jésus, plusieurs qui se réclament chrétiens ne marchent pas exactement comme Jésus a marché. Gloire soit rendue au Saint-Esprit pour la lumière qui est donnée à ceux et celles qui veulent vraiment plaire au Seigneur.

D’un bout à l’autre des Écritures, il apparait que le but de l’homme est de faire la volonté de son Dieu. Nous vivons pour Lui. Notre but est de remplir son cœur de joie en portant les fruits qu’il nous a destinés à porter.

Le Saint-Esprit nous enseigne nuit et jour afin que nous marchions de progrès en progrès dans les choses qu’il nous montre.

« 2 Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus. 3 Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité; 4 c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, 5 sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu; 6 c’est que personne n’use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté. 7 Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. 8 Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit. »

1 Thessaloniciens 4:2-8; LSG

Les commandements que nous enseignons viennent du Seigneur. Il est le Roi du royaume auquel nous appartenons en vertu de l’œuvre de la croix. Nous avons renoncé à nos vies et au monde pour vivre en Lui et pour Lui. Parfois, l’adversaire nous souffle à l’oreille que nous pouvons continuer de faire ce que nous voulons. Il nous parle de la largesse de la grâce de Dieu qui accueillerait même ceux qui rejettent le Christ pour suivre leur propre voie. Ceux qui embrassent de tels enseignements mensongers subissent les conséquences de la négligence ou de l’ignorance de la Parole de Dieu.

Le Père nous invite à garder nos corps dans la sainteté et dans la pureté. L’impudicité regroupe tous les péchés d’immoralité sexuelle. Nous devons apprendre à dire non aux esprits de mondanité, de séduction et d’impureté. Ces catégories d’esprits travaillent grandement à la pollution de notre âme et de notre corps. Tout ce qui ne vient pas de Dieu pollue l’homme.

Le monde enseigne que tous les moyens sont bons pour arriver au résultat recherché. Ils disent encore que « la fin justifie les moyens ». Ainsi, les gens vont faire usage de fraude et de cupidité dans les affaires comme dans leur vie personnelle. Ceci est étranger à l’Esprit que Dieu a mis en nous. Toute personne qui se laisse aller à de telles pratiques ne comprend pas ce qui s’est passé à la croix. Il se pourrait qu’elle ne soit pas encore renoncée à Satan, au monde et à sa volonté propre.

Celui qui participe à la vie de Dieu marche à la manière de Dieu. Il fuit l’impudicité, la mondanité, la séduction et tout ce qui vient de la nature rebelle du diable.

La condamnation de celui qui refuse le pardon que le Père donne généreusement à tous les hommes qui se repentent viendra aussi surement que le lever du soleil chaque matin.

La sainteté est une exigence pour ceux qui font profession de servir Dieu par Jésus. Car, nous avons été arrachés à la vaine manière de vivre dans laquelle nous marchions autrefois. Nous sommes délivrés de la puissance de la mort et du péché pour vivre pour Lui. Celui qui rejette les préceptes du Seigneur rejette le Seigneur Lui-même. Nous ne sommes pas de ceux qui rejettent les commandements de notre Dieu. Car, qui nous sommes, ce que nous avons ou faisons vient de Lui.

« 9 Pour ce qui est de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin qu’on vous en écrive; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres, 10 et c’est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Macédoine entière. Mais nous vous exhortons, frères, à abonder toujours plus dans cet amour, 11 et à mettre votre honneur à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l’avons recommandé, 12 en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n’ayez besoin de personne. »

1 Thesaloniciens 4:9-12; LSG

La communion fraternelle est un des piliers de la croissance spirituelle. En effet de la même manière que l’on polit le fer avec le fer, Dieu se sert d’un homme pour aiguiser un autre. L’interaction avec autrui nous permet de mettre nos dons en œuvre et de nous améliorer. Dieu nous invite à partager la vie de nos frères et sœurs dans la foi. Il est question d’avancer ensemble; de se protéger mutuellement, de s’encourager, de se défendre contre les attaques et oppressions du monde. Jésus-Christ est celui qui nous unit. Ensemble nous formons son corps. C’est l’amour que nous avons les uns et les autres que le monde reconnait que nous Lui appartenons.

Le travail est une bonne chose. Il nous permet de glorifier le Père et de prendre soin de notre famille et d’autres aspects du règne de Dieu. Nous devons être connus même des non-croyants pour notre rigueur et excellence dans le travail. Nous devons nous acquitter de nos engagements. Celui qui refuse de travailler agit mal. Il se place sur un terrain où il ne pourra pas se prendre en charge convenablement. Il met sa famille en difficulté. Malgré le contexte dans lequel nous vivons, mettons tout en œuvre pour travailler. Nous pouvons être soit à notre compte, ou à celui d’une tierce personne. Nos obligations ne peuvent être cédées aux autres. Dieu nous vient en aide.

L’Éternel n’est pas contre toute personne qui ne trouve pas de solution malgré toutes les démarches entreprises pour exister simplement, ou pour vivre. Il y a des pays où la récession économique, la mauvaise gestion ont condamné la majorité à la misère. Que personne n’abandonne le combat.

Le Père veut que chacun de nous vive dignement. Il ouvrira un chemin à celui qui recherche sa justice et sa gloire. Assurons-nous de ne pas maudire nos vies par nos paroles de désespoir ou d’exaspération.

Trouvons dans son Esprit la force pour passer à travers les saisons de recherche d’emploi ou de recherche de solutions. Confessons la fidélité de Dieu et voyons son Esprit nous conduire vers ce qui est à nous.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Jean 17
  • Lire Jean 13:33-35
  • Lire Éphésiens 4:27-29

Requêtes

Père, ouvre pour moi les portes de bénédictions matérielles. Je veux remplir convenablement mes obligations d’époux, de père, de mère, de serviteur de l’Éternel. Que je ne sois pas trouver en défaut par les gens de ce monde. Je représente ton royaume. Donne gloire à ton nom.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW