fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mercredi 8 Juin 2022

Pensée : La nouvelle création est passée de la mort à la vie; de l’esclavage à la liberté; du règne du péché et de la mort à celui de la grâce et de la vie. Les choses anciennes sont passées – gloire à Dieu. Celui qui est en Jésus est fils de Dieu. Il est mis à part pour vivre de la vie de Dieu. Il marche dans l’Esprit de la domination et de la gloire de Dieu. Il est UN Esprit avec le Père et le Fils. Que personne donc, ne se considère plus simplement de manières humaines, nous ne sommes pas des hommes quelconques; nous sommes célestes – Dieu habite en nous.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 10 :31-42; LSG

« 31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. 32 Jésus leur dit: Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père: pour laquelle me lapidez-vous? 33 Les Juifs lui répondirent: Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. »

Jean 10:31-33; LSG

« Moi et le Père nous sommes un. »  – voici l’affirmation que les Juifs considèrent comme un blasphème. Celui qui manquait de respect envers Dieu soit en pêchant directement contre Lui ou en offensant son prochain pouvait être mis à mort.

Jésus est un parfait candidat pour la lapidation parce que les paroles qu’il prononce leur apparaissent injurieuses vis-à-vis de Yahweh; qu’ils connaissaient comme étant séparé des hommes, très saint, infiniment grand, redoutable, etc. C’est une fois par année que le souverain sacrificateur entrait dans sa présence non sans avoir offert un sacrifice pour le péché pour lui-même et un autre pour le peuple.

En faisant progressivement fi de la miséricorde de Dieu et de la justice, le peuple avait observé les lois sans comprendre leur véritable portée et sans comprendre le cœur du Père.

Celui qui avait ordonné à Moïse de construire un tabernacle pour qu’il habitât au milieu de son peuple avait toujours voulu régler la question du péché qui nous séparait de Lui.

Le Fils de l’homme est la tête et le modèle de la nouvelle race que le Père crée pour participer pleinement à sa vie. Ils ne sont plus du dehors, ils sont du dedans. Ils ne sont plus serviteurs, ils sont fils, cohéritiers avec Jésus des trésors du ciel.

« 34 Jésus leur répondit: n’est-il pas écrit dans votre loi: J’ai dit: vous êtes des dieux? »

Jean 10:34; LSG

Le terme dieux (elohim en hébreux dans les Prophètes) signifie:

  • les dirigeants, les juges, soit en tant que représentants divins dans les lieux sacrés, soit en tant que reflets de la majesté et de la puissance divines
  • les divins, les êtres surhumains, y compris Dieu et les anges.

Jésus fait référence au Psaume 82 dans lequel le Saint-Esprit dit des paroles merveilleuses concernant la nature de l’homme et sa position vis-à-vis de Dieu. « […] Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut. » v.6.

Dès le départ, il crée l’homme à son image et selon sa ressemblance afin que celui-ci vive dans la dimension de Dieu. Malgré la chute, le Père a toujours pourvu à des moyens d’échapper à la domination du péché et de Satan pour vivre dans la paix. La nouvelle création est le plan parfait de Dieu pour marcher dans ce monde comme Dieu.

Il est question de sortir de ce qui est commun et quelconque pour vivre séparé – dans la classe de Dieu. C’est le Saint-Esprit en nous qui rend tout cela possible. Par Lui, nous régnons sur Satan. Nous sommes des fils du Très-Haut.

« 35 Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut être anéantie, 36 celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites: Tu blasphèmes! Et cela parce que j’ai dit: Je suis le Fils de Dieu. »

Jean 10:35-36; LSG

Les Écritures qui proclament que nous sommes des dieux, ne peut être anéantis. Plutôt de la rejeter parce que nous ne comprenons pas, allons vers le Saint-Esprit pour poser la question; prenons le temps de méditer sur la signification de cette expression.

Il nous appelle à son règne et à sa gloire. Nous sommes enfants de Dieu, nous avons la même nature que Lui (Jean 1 :12-13 ); nous sommes des sacrificateurs et des prêtres (1 Pierre 2 :9); nous avons autorité sur les démons et les maladies (Matthieu 10 :1); nous sommes surnaturels, célestes, etc.

Celui qui ne comprend pas cette vérité souffre et meurt comme les hommes quelconques.

« 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. 38 Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père. 39 Là-dessus, ils cherchèrent encore à le saisir, mais il s’échappa de leurs mains. »

Jean 10:37-39; LSG

Jésus va confirmer sa parole dans la vie de ses disciples. Attendons-nous à voir sa gloire. Il le fera pour que notre foi soit édifiée sur le solide fondement de sa parole. Il le fera pour que notre ministère de témoin soit grandement facilité.

Comment en effet parler de la suprématie du royaume de Dieu, si nous n’avons aucun signe pour le prouver ?

Les miracles accompagnent ceux qui croient – tel est le modèle que nous découvrons dans les Écritures. De la Genèse à l’Apocalypse, nous voyons l’Esprit de Dieu faire des exploits dans la vie de ceux qui ont fait alliance avec le Père.

C’est le même Esprit qui est répandu aujourd’hui encore sur ceux qui croient, gloire à Dieu.

Tant que nous demeurons en Dieu, personne ne peut nous sortir de ce monde avant le temps, personne. Marchons dans l’obéissance devant sa face. Ne baissons pas les standards qu’il nous enseigne. Vivons par les valeurs du royaume des cieux qui est notre demeure. Nous sommes de passage sur la terre. Vivons focalisés sur la gloire de Jésus.

« 40 Jésus s’en alla de nouveau au-delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d’abord baptisé. Et il y demeura. 41 Beaucoup de gens vinrent à lui, et ils disaient: Jean n’a fait aucun miracle; mais tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai. 42 Et, dans ce lieu-là, plusieurs crurent en lui. »

Jean 10:40-42; LSG

Malgré l’opposition acharnée de Juifs, plusieurs ont suivi Jésus et ont choisi de mettre leur confiance en Lui.

Ne nous laissons pas arrêter par ceux qui ferment les oreilles et les yeux lorsque le Saint-Esprit parle. Jésus est venu apporter l’épée dans ce monde; soyons du petit troupeau qu’il rassemble pour le représenter sur la terre. C’est aussi ce petit groupe qui montera lorsque la dernière trompette sonnera.

Que le Saint-Esprit nous enseigne la puissance des retraits stratégiques. Jésus se retire dans le lieu où Jean avait d’abord baptisé. C’est parfois en revenant au commencement des choses que nous découvrons de nouvelles pistes. Nous ne disons pas que Jésus était en quête de nouvelles façons de porter le message du royaume de Dieu.

C’est par le Saint-Esprit qu’il se retire. Nous ne pouvons pas être constamment dans l’affrontement et l’opposition. D’où l’importance des retraits stratégiques pour nous ressourcer en vue de repartir de plus belle.

Yahweh est le Dieu qui marche devant nous. Si nous apprenons à connaître ses voies, jamais nous ne serons mis en échec par nos adversaires. Dieu veut nous donner le succès. Apprenons à nous soumettre à Sa Parole.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Psaume 82
  • Lire Zacharie 12 :8
  • Lire Galates 2 :20
  • Lire 2 Corinthiens 5 :16-17

Requêtes

Père, au nom de Jésus révèle moi qui je suis en Toi. Je désire faire ta volonté. Je désire marcher dans la puissance de ton Esprit.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW