fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 14 avril 2022

Pensée : La clé du succès c’est une vie menée selon le plan préétabli de notre Dieu. Pourquoi lutter pour ce qui ne nous appartient pas ? Pourquoi courir sans le soutien du Saint-Esprit. Revenons à l’essentiel : la connaissance de Dieu et la connaissance de qui nous sommes en Jésus. Décidons de Lui donner la première place et voyons la gloire de Dieu remplir nos vies.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 3 :25-30; LSG

« 25 Or, il s’éleva de la part des disciples de Jean une dispute avec un Juif touchant la purification. »

Jean 3:25; LSG

Le terme traduit purification signifie nettoyage ou lavage rituel. Les juifs utilisaient de l’eau pour faire des bains rituels (Mikvah). La dispute entre les disciples de Jean et le juif portait certainement sur l’importance du bain rituel que Jean donnait à ceux qui recevaient son message. Outre les bains rituels complets, les juifs et les pharisiens avaient plusieurs pratiques de purification comme le lavage des mains, des coupes, des cruches, et des vases (Marc 7 :4).
Si les bains rituels de l’Ancienne Alliance purifiaient simplement le corps, l’immersion de Jean confirmait que l’on s’est repenti. Et il fallait porter des fruits dignes de repentance.

Toutes étant des ordonnances du Père pour une période donnée de l’histoire des hommes, il faut se soumettre simplement à l’ordonnance en vigueur durant notre temps. Pour nous qui sommes entrés dans le monde dans les derniers temps, c’est l’ordonnance de l’immersion au nom de Jésus que nous suivons.

Notre péché est expié à la croix où le vieil homme est mis à mort. Le Père nous associe à la mort et à la résurrection de Jésus, si nous avons entendu l’Évangile du Salut et répondu favorablement. Nous sommes changés dans notre esprit. C’est un croyant qui descend dans les eaux pour que tout ce qui est juste soit établi.

« 26 Ils vinrent trouver Jean, et lui dirent: Rabbi, celui qui était avec toi au-delà du Jourdain, et à qui tu as rendu témoignage, voici, il baptise, et tous vont à lui. »

Jean 3:26; LSG

Les disciples de Jean constatent que les foules qui les suivaient autrefois sont plus nombreuses aux évènements organisés par Jésus. Plusieurs écoutent ses enseignements et se font immerger. Les disciples de Jean n’avaient peut-être pas compris que le ministère de leur maître était pour un temps limité.

Parfois nous voudrions que certaines choses durent pour l’éternité. Pierre n’est pas le seul qui a été tenté par l’idée de bâtir trois tentes pour demeurer dans un endroit où tout semble parfait. L’homme n’aime pas changer les choses qui font son affaire. Il est possible que les disciples de gens eussent commencé à aimer les avantages d’avoir un maître estimé par le peuple. Ils devaient être très occupés avant le début du ministère de Jésus. Peut-être certains pensaient que cela durerait des années.

Pour que les desseins de notre Dieu subsistent, il a décidé que le ministère de la « voix de celui qui crie dans le désert » soit rapide. Il est passé telle une étoile filante. À peine avait-il proclamé l’entrée en scène du Seigneur des Seigneurs, que déjà il devait Lui céder la place.

Savons-nous discerner les temps et les moments que le Père a fixés d’avance pour nos vies, notre famille, notre église, notre nation, etc. ?

Celui qui s’empresse de dresser des tentes parce qu’il est devenu confortable ou parce qu’il recherche le confort court le risque de manquer le meilleur que le Père a pour lui.

Jean connait son identité. Il a bien entendu le Père lui dire en quoi consistait son travail dans l’œuvre que le Père accomplit sur la terre. Si nous avons fait ce qui était attendu de nous, pourquoi essayer de nous accrocher à ce qui ne nous appartient pas ?

Les foules sont à Yahweh, les brebis Lui appartiennent. Que personne ne pense pouvoir les avoir pour toujours. C’est le Père qui poussait les foules qui avaient suivi Jean vers le Christ.

Que savons-nous de notre appel ou de notre identité en Lui ? Les luttes que nous menons ont-elles vraiment un sens ?

« 27 Jean répondit: un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel. 28 Vous-mêmes m’êtes témoins que j’ai dit : Je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui. 29 Celui à qui appartient l’épouse, c’est l’époux; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l’époux: aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite. 30 Il faut qu’il croisse, et que je diminue. »

Jean 3:27-30; LSG

Lucifer est prêt à donner les richesses du monde à ceux qui lui donne en échange l’adoration qui revient au Père. Il leur donne ces choses pour leur grande perte. Tous ceux qui commercent avec le Rebelle finiront à ses côtés dans l’étang de feu et de soufre.

Ceux qui craignent l’Éternel ne s’écarteront pas de ses voies. Puisqu’ils marchent dans l’obéissance, ils seront conduits par sa main puissante. Ils recevront ce qui leur appartient. Personne ne prend ce qui est à l’autre. Car il nous a connus avant la fondation du monde. Il nous a aussi appelés et établis en Lui avant toute chose. Si nous marchons fidèlement devant sa face, ses desseins seront établis en nous.

Plus nous comprenons qui nous sommes, moins nous désirons prendre ce qui est à l’autre. Jean sait qu’il préparait le chemin du Seigneur. Il faisait des foules, des outres neuves afin que Jésus les remplisse du vin nouveau venu du ciel.

Il savait que la nouvelle création était l’épouse du Christ. Lui le dernier et le plus grand des prophètes de l’Ancienne Alliance voyait avec ses yeux, ce que les autres avaient contemplé de loin. Sa joie était parfaite parce que le Père l’avait jugé digne de voir de ses yeux la semence de la femme. La promesse faite à Adam et Ève était en train de se réaliser sous ses yeux.

La sagesse nous apprend à connaître Dieu; puis à recevoir de Lui la révélation de qui nous sommes. Ensuite, elle nous enseigne à marcher fidèlement devant sa face. Il nous faut garder notre place. C’est avant la fondation du monde qu’il l’a choisi pour nous. Nous sommes parfaits à la place qu’il a choisie pour nous. N’essayons d’aller nous battre avec les autres.

Nous n’y sommes pas encore tant que notre vie propre demeure visible, active, vivante. Jésus exige le renoncement à soi de tous ses disciples. Jean dit « Il faut qu’il croisse, et que je diminue ». La croissance de Jésus dans nos vies est-elle constante ? est-elle visible ? Qui de Jésus ou de nous les gens voient-ils lorsqu’ils nous regardent ?

Ne nous décourageons pas si nous avons l’impression que nous n’y parviendrons jamais. La clé de la réussite dans le monde spirituel, c’est de laisser le Saint-Esprit le faire pour nous.
Si le Père avait confiance en nos capacités, il n’aurait pas exigé des disciples qu’ils attendent d’être remplis. Non, il met sa confiance dans son Esprit seulement.

Demandons à être remplis et marchons humblement devant sa face. Personne de nous n’est parfait. Dans le naturel, nous avons des défis. La clé c’est la décision de nous appuyer sur Lui. Refusons de marcher dans la chair et selon les conseils du monde. Et choisissons chaque jour de faire ce que commande le Saint-Esprit. Tout ira bien. Nous passerons rapidement de l’enfant à la maturité, si nous marchons dans l’obéissance.

Et le Père pourra se servir de nos vies pour influencer de plus en plus de personnes pour la gloire de Jésus.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Jean 2 :6
  • Lire Marc 7 :3-5
  • Lire 1 Pierre 3 :21
  • Lire 1 Corinthiens 4 :7; Hébreux 5 :4; Jacques 1 :17
  • Décidons de nous concentrer sur le Père et sur notre identité en Lui. Arrêtons de nous battre dans le naturel pour ce qui n’est pas à nous.

Requêtes

Père, consume en moi tout ce qui n’est pas en ordre avec tes desseins pour ma vie. Je me donne tout entier à Jésus. Qu’il croisse et que je diminue.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW