fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Lundi 07 Février 2022

Pensée: Plusieurs étaient offensés par la valeur des parfums qui avaient été répandu par les deux femmes sur ses pieds et plus tard sur sa tête. Pouvons-nous vraiment exagérer l’adoration, l’honneur, ou la louange que nous rendons à notre Roi ? C’est la chair qui proteste parce qu’elle est lente à comprendre les choses spirituelles.
Celui qui élève Jésus se place sur un terrain où le Seigneur l’attirera à un niveau plus élevé de révélation et de gloire. Apprenons à l’adorer en esprit et en vérité – non pas chichement, mais abondement.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 26:1-16; LSG

« 1 Lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples: 2 Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l’homme sera livré pour être crucifié. »

Matthieu 26:1-2; LSG

Celui qui marche dans la communion du Saint-Esprit sera toujours averti des choses à venir. Car notre Père ne veut pas que nous soyons dans la confusion ou nous soyons ignorants des détails importants de desseins qu’il accomplit à travers nous.

En partant du ciel, Jésus savait qu’il venait pour mourir à la croix. Il a vécu focalisé sur cet acte majeur de son ministère en faveur des hommes. Et, à plusieurs reprises il a annoncé aux disciples s mort et sa résurrection afin qu’ils comprennent que c’est selon les desseins arrêtés du Père qu’il passait par ce chemin. Personne n’a le pouvoir de prendre sa vie. Il a décidé par amour pour chacun de nous de mourir.

Note : c’est lundi le 12 de Nissan que Jésus parlait ainsi à ses disciples. Il rendra son esprit le mercredi 14 de Nissan, ente les deux soirs, au moment où l’agneaux pascal était immolé aussi bien dans le temple que dans les familles juives.

« 3 Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain sacrificateur, appelé Caïphe; 4 et ils délibérèrent sur les moyens d’arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir. 5 Mais ils dirent: Que ce ne soit pas pendant la fête, afin qu’il n’y ait pas de tumulte parmi le peuple. »

Matthieu 26:3-5; LSG

Les premiers responsables religieux et les anciens du peuple conviennent des moyens de mettre à mort le « rabbin troubleur ». Tout doit se faire de manière à éviter un soulèvement populaire. Ils savaient que plusieurs avaient cru en Lui et pensaient qu’il était le fils de David.

Il y aura toujours quelque part une ou plusieurs personnes qui n’approuveront pas notre façon de faire. Il y aura toujours des gens qui formeront des projets contre nous. C’est ainsi que le monde est fait.

Nous n’avons pas à nous inquiéter de ceux qui se liguent pour nous faire la guerre. Réjouissons-nous de ce que le Père est avec nous. Il est plus grand que tous. Personne ne peut toucher à notre vie, si le Père ne le permet. Et lorsqu’il l le permet c’est pour glorifier sons nom.

Sans le savoir, les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple accomplissent les desseins de Dieu. Le Père n’st pas Celui qui les a poussés à agir de manière criminelle envers le rabbin qui les surpassait. C’est leur propre iniquité qui les a conduits à verser le sang de l’Homme Juste.

C’est pratiquement la même chose qui se produira avec le disciple Judas; c’est la méchanceté de son cœur qui l’a conduit à trahir l’Homme Juste.

Jésus a dit que les scandales sont inévitables. Ils vont arriver; mais il a aussi dit que la malédiction est sur celui qui sera la cause d’un scandale.

Satan trouvera toujours un homme sur la terre pour le suivre dans sa guerre contre l’Éternel et son Oint. Ceux qui succombent à ses manipulations et qui ne se repentent pas lorsque le Saint-Esprit appelle, connaîtront le même sort qui attend Lucifer et les autres anges déchus. Demeurons attachés à notre Dieu pour ne pas succomber aux tentations du diable.

« 6 Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, 7 une femme s’approcha de lui, tenant un vase d’albâtre, qui renfermait un parfum de grand prix; et, pendant qu’il était à table, elle répandit le parfum sur sa tête. 8 Les disciples, voyant cela, s’indignèrent, et dirent: A quoi bon cette perte? 9 On aurait pu vendre ce parfum très cher, et en donner le prix aux pauvres. 10 Jésus, s’en étant aperçu, leur dit: Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme? Elle a fait une bonne action à mon égard; 11 car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. 12 En répandant ce parfum sur mon corps, elle l’a fait pour ma sépulture. 13 Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait. »

Matthieu 26:6-13; LSG

Quatre jours auparavant Jésus était à Béthanie dans la maison de Marthe, Marie et Lazare qu’il avait ressuscité de la mort. Marie avait oint ses pieds d’un parfum de grand prix et les avait essuyés de ses cheveux. Lorsque les disciples avaient protesté, il avait pris la défense de Marie : « 7 Mais Jésus dit: Laisse-la garder ce parfum pour le jour de ma sépulture. 8 Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. » Jean 12 :7-8; LSG.

Dans la coutume en Israël, lorsqu’on accueillait une personne qui nous rendait visite, pour montrer notre hospitalité, on lui donner un bol pour laver ses pieds de la poussière du chemin. À l’eau on ajoutait des gouttelettes de parfum. La Torah ne permettait pas le gaspillage.

Les rabbins avaient décidé que lorsque l’on célébrait un visiteur, il était acceptable d’utiliser du parfum, mais il n’était pas acceptable d’utiliser du nard pur. Car c’était perçu comme un gaspillage de ressources – c qui est une violation de la Torah.

Dans les deux cas, Jésus répond que les femmes ne sont pas en train de la célébrer comme visiteur, mais de préparer son corps pour l’enterrement. C’est un acte de deuil que les femmes ont posé; en tant que tel, elles n’ont pas violé la loi.

Apprenons à saisir les occasions qui s’offrent à nous pour montrer notre amour aux personnes que nous apprécions. Jésus quittera les disciples environ quarante cinq jours plus tard. Le témoignage des actes exceptionnels posés par l’une et l’autre est raconté dans toutes les églises de Christ.

Jésus était beaucoup plus proche de la sortie que les pauvres au sujet de qui les disciples se souciaient.

« 14 Alors l’un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs, 15 et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d’argent. 16 Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus. »

Matthieu 26:14-16; LSG

À cause de l’amour de l’argent Judas qui avait marché pendant trois ans aux côtés de Jésus, et qui avait certainement guéri les malades et chassé les démons, choisit de trahir Jésus. Ce terrible retournement est malheureusement possible. Il est nécessaire que les scandales arrivent, mais malheurs à ceux qui les déclenchent ou qui y participent.

Comment après avoir marché avec le Seigneur pendant un temps significatif, peut-on arriver à estimer le gain de trente pièces d’argent au-dessus de la loyauté que nous Lui devons?

Judas n’est pas le seul qui a trahi Jésus. Tous les disciples l’ont abandonné lorsqu’ils se sont rendu compte qu’il ne voulait pas résister à ceux qui étaient venus pour l’arrêter.

Est-il possible pour nous de trahir Jésus aujourd’hui ? De quelles manières cela peut-il se produire ? Que pouvons-nous faire pour ne pas fuir sa compagnie lorsque tous se lèvent contre Lui ?

Les gens de ce monde n’ont pas prévu de place pour Yahweh et son Oint dans la tour de Babel qu’il bâtissent. Ils parlent d’un village tourné vers un humanisme qui s’appuie sur dieu étranger.

C’est maintenant que nous devons décider quelle posture nous adopterons au fur et à mesure que les choses se mettront en place. Il n’est pas question de dévier des choses que nous avons reçu de notre Dieu. Plutôt mourir que d’altérer les enseignements que nous avons reçus de Lui.

Que le Saint-Esprit nous apprenne à vivre dans l’adoration de notre bienaimé Sauveur et Seigneur Jésus. Suivant les exemples des femmes qui l’ont honoré, donnons-Lui notre maximum. Rien n’est trop beau ou cher pour notre Roi. Il mérite de TOUT recevoir de nous. Note : Le plus beau cadeau c’est l’offrande de notre être tout entier; il veut régner sur notre esprit, notre âme et sur notre corps. Tout autre don n’a de sens que dans la mesure où nous nous sommes premièrement donnés à Lui.

Quelques-uns pensent pouvoir acheter le Seigneur avec ce qu’il appelle leur argent. Ils vivent comme le diable et ils courent à l’église pour faire des dons. Notre Dieu veut tout notre être en premier. Celui qui s’est donné à Lui comprend très bien qu’il est un administrateur des biens du Seigneur. Rien ne nous appartient. Nous n’avons pas le droit de faire comme nous voulons.

C’est par son Esprit que nous devons diriger nos vies. Souvenons-nous de la parabole des trois serviteurs à qui le Maître remet des talents avant de partir pour un long voyage. Le Père attend de nous des choses précises : nos vies, notre adoration, et la multiplication des trésors qu’il a mis dans nos mains.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Jean 12:1-8
  • Lire Marc 14:1-9
  • Comment donner à Jésus toute l’adoration et l’honneur qu’il mérite ?
  • Lire 2 Corinthiens 8 – Que nous apprend le Saint-Esprit au sujet du don ?
  • De quelles manières pouvons-nous trahir Jésus aujourd’hui ? Comment nous garder de tomber ?

Requêtes

  • Père, apprends-moi à élever Jésus-Christ chaque jour de ma vie.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

2 Responses

  1. Bonjour l’équipe alors j’ai une question au niveau de l’expression « rabbin Troubleur » je peux comprendre ici qu’on parle de Jesus mais plutard je lis « Les rabbins avaient décidé que lorsque l’on célébrait un visiteur, il était acceptable d’utiliser du parfum, mais il n’était pas acceptable d’utiliser du nard pur. » que signifie Rabbin ?
    2- on a parlé du lundi le 12 de Nissan et le mercredi le 14 de Nissan Esceque je pourrais avoir plus d’éclaircissement la dessus ?
    Merci
    Que la paix du christ soit avec vous

    • Que la paix soit avec toi Grace,
      1. Dans la religion juive, un rabbin était un maitre de la loi – il pouvait prendre des décisions ou rendre des jugements. Il avait aussi des disciples qui le suivaient partout pour apprendre à parler et à faire comme lui. Jésus était un rabbin ou un maitre de la Loi et des Prophètes (des Écritures).
      2. Nissan est le premier de l’année religieuse juive. Cela correspond à la période de mars-avril dans le calendrier grégorien. Leur calendrier a treize mois qui comptent 29 ou 30 jours. Ils comptent les jours avec la lune et non pas avec le soleil. Dans Exode 12, Yahweh institue la première Pâque. Le quatorzième jour du mois, on devait sacrifier un agneau et on le mangeait braisé. Le sang devait être mis sur les linteaux des portes pour protéger les habitants de celle-ci du jugement qui a frappé l’Égypte. Jésus est mort le quatorzième jour de Nissan à Jérusalem. Son sang nous délivre de la condamnation du péché.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions.
      Reste bénis

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW