fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Créé.e pour glorifier Dieu

Méditation du Lundi 26 Décembre 2022

Thème 1 : embrasé par le feu de l’Éternel

Pensée 1: Les yeux de l’Éternel parcourent la terre à la recherche des hommes dont le cœur est tout entier à Lui. Il appelle tous les hommes à chercher sa face pour apprendre à connaître la place qu’il leur destine dans son œuvre. Ceux qui s’ouvrent à Lui sont remplis d’un feu que personne ne peut éteindre. Ce feu les pousse au gré de l’Esprit de Dieu. Ils trouvent en Lui la force pour mobiliser les ressources en vue d’accomplir ses desseins. Ce sont ceux qui sont ainsi embrasés par son feu qui exécutent ses desseins sur la terre. Ce privilège est celui des disciples de Jésus.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Exode 3; LSG

L’Éternel est à œuvre dans le monde. Ses desseins sont conçus avant la fondation du monde, s’exécutent fidèlement lorsque les temps sont accomplis. Il appelle les hommes, plante en eux ses rêves et les met en mouvement pour sa gloire (Ésaïe 46:11). Celui en qui le feu de Dieu a été allumé n’a pas besoin d’une motivation qui vient de l’extérieur. Le feu qui est en lui, le pousse à mobiliser les ressources humaines et matérielles nécessaires à l’exécution du projet de Dieu. C’est du leadership spirituel que nous voulons parler cette semaine.

Leadership Spirituel

Où trouver le courage d’emprunter des sentiers nouveaux, et d’inspirer les autres à agir différemment, à continuer d’avancer malgré les multiples adversités, si l’on n’est pas habité par la vision d’un avenir meilleur qui vient de Dieu Lui-même? Et comment être habité par ce qui vient des profondeurs de Dieu si on ne l’a pas rencontré face à face ?

Celui qui appelle l’homme d’une terre lointaine pour accomplir ses desseins, et qui connaît l’importance de l’expérience du « buisson ardent » conduira nos pas dans le lieu de la révélation du projet pour lequel il nous a créés et envoyés dans le monde. Il n’y a personne qui est venu sur la terre pour rien. Notre but ultime c’est de réaliser ses desseins.

Moïse n’est pas celui qui a initié la rencontre avec Dieu. Aucun de nos frères dont nous lisons les témoignages dans les Écritures n’ont initié cette rencontre qui fut le pivot de leur vie. Yahweh est Celui qui appelle; c’est Lui qui met dans nos cœurs le désir de le connaître comme Dieu (Jérémie 24:7). Si nous répondons à son invitation, il nous révèlera davantage de choses.

Plusieurs refusent d’enlever leurs souliers de leurs pieds (v.4-6). Si au premier abord le geste montre de la révérence pour un lieu, au fond il est question de l’abandon de notre volonté propre qui nous a conduit jusqu’au moment de la rencontre de Celui qui est avant toute chose.

L’invitation à renoncer à nous-mêmes est un impératif: Si quelqu’un veut être mon disciple, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive! En effet, celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la retrouvera (Matthieu 16:24-26).

La révélation est progressive. Plus nous nous conformons aux principes du royaume, plus nos yeux s’ouvrent. Conséquemment, nous sommes capables de voir plus de choses.

Yahweh ne retient pas. C’est nous qui nous entêtons bien trop souvent à « garder nos chaussures ». Nous voulons continuer de marcher comme autrefois alors qu’il nous appelle à vivre selon les principes du royaume de Dieu dans lequel nous faisons maintenant partie.

C’est l’Éternel qui est à œuvre: je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu’habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens (v.8).

Il sait qu’il y aura une guerre à mener puisque le pays est aux mains d’autres nations. Parfois, les choses dans lequel il veut nous conduire ont été pendant de longues années dominées par les troupes de l’enfer. Des familles ont vécu oppressées par la sorcellerie, par la pauvreté, par des maladies mystiques, par des alliances de mariages spirituelles qui bloquent les mariages dans le naturel, empêchent la procréation; par des morts mystérieuses en série; par toutes sortes de phénomènes bizarres. Il nous suffit d’ouvrir les yeux et de regarder et nous découvrirons des modèles (des patterns, des choses qui se répètent).

Le Seigneur veut mettre fin à ces choses qui maintiennent les gens dans l’esclavage, dans la misère. Plusieurs ne sont pas dans leur terre promise. D’autres entités ont pris possession de leur pays.

L’Éternel envoie les hommes qu’il trouve. Ce qui est beau et rassurant c’est qu’il va avec eux (v.10-12). Il nous envoie faire ce qu’il a déterminé de faire. Il cherche un outil, un vase d’honneur, une personne qui sera docile, malléable.

En ce qui concerne nos craintes et hésitations, sa réponse est invariable: Je serai avec toi (v.12). Lorsqu’il est avec nous, sa main puissante ouvre le chemin devant nous (v.20). Il atteste par des prodiges que nous agissons en son nom et pour sa gloire. Il dispose même nos ennemis à collaborer à ce que nous faisons (v.21). Il nous donne des partenaires – Aaron est appelé aux côtés de Moïse pour remplir la mission (Exode 4). Plus tard, Hur, Josué, Caleb et les anciens d’Israël seront aux côtés de Moïse pour exécuter les desseins de Yahweh.

Le point de départ est la vision de ce que le Père veut faire à travers notre vie. Avons-nous compris pour quel but nous sommes entrés dans ce monde ? Avons-nous été dans le lieu secret (sur la montagne, dans le désert, etc.) – dans cette place où il se révèle à nous et nous fait savoir qui nous sommes ? Ce lieu où il met son feu en nous ?

Commençons là où nous sommes. Invoquons-le puisque c’est de Lui que nous sommes sortis. Puisse-t-il voir en nous ce désir de faire sa volonté et non pas notre volonté. Qu’il nous entende crier, pleurer, demander, chercher, frapper à la porte. Il a fait la promesse de répondre.

Celui en qui le feu de Dieu brûle ne peut être arrêté. Au fur et à mesure qu’il se donne, il est rempli de Celui qui l’appelle. Il n’est pas influencé par la foule et le monde qui peuvent poursuivre d’autres ambitions. Une seule chose lui importe, faire la volonté de Celui de qui il est sorti pour entré dans le monde. Il n’hésitera pas à ôter non seulement ses chaussures, mais tout ce que le Père demandera. Comme Abrahem, il offrira s’il le faut Isaac. Qu’est-ce que nous avons de plus cher, en dehors de Dieu? Serions-nous prêts à l’offrir au Seigneur ?

Devoir 

  • Lire Ésaïe 46:9-11
  • Lire Exode 4
  • Lire Ésaïe 41:10; 43:2; Josué 1:5
  • Que faisons-nous pour être remplis de la vision qui vient de Dieu ? Comment gardons-nous allumée la flamme qu’il a mise en nous ?

Requêtes

Père, au nom de Jésus, sépare-moi de tout ce qui combat tes desseins dans ma vie. Je veux faire ta volonté.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW