fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 13 Janvier 2022

Pensée: L’entrée dans le royaume de Dieu est d’un importance capitale pour tout homme. En effet, celui qui manque le ciel passera l’éternité dans l’étang de feu et de souffre. Lucifer voudrait que nous accordions la moindre importance à cette question. Pourtant, Jésus l’a garée au premier plan de ses enseignements. Il est venu pour nous ramener vers le Père.
Ceux qui sont comme les petits enfants entrent plus facilement dans le royaume de Dieu et les choses spirituelles.
Les incrédules ou ceux qui s’appuie sur leur intelligence, la sagesse du monde, leurs richesses n’entrent pas dans le royaume de Dieu.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 19:13-26; LSG

« 13 Alors on lui amena des petits enfants, afin qu’il leur imposât les mains et priât pour eux. Mais les disciples les repoussèrent. 14 Et Jésus dit: Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. 15 Il leur imposa les mains, et il partit de là. »

Matthieu 19:13-14; LSG

Peut-être les disciples pensaient-ils que les enfants étaient trop jeunes pour comprendre les choses spirituelles ou pour interagir avec Jésus-Christ. Peut-être que les disciples n’étaient intéressés que par des personnes en détresse, des personnes désirant une délivrance ou une guérison. Dans leur désir de faciliter les choses à leur Maître, ils repoussent les enfants.

Les pensées de l’homme ne sont définitivement pas celles de Yahweh. Bien souvent, ce que nous estimons, le Père rejette; et ce que nous rejetons le Père accueille et estime hautement. Le Prophète et Juge Samuel s’est trompé lui-aussi lorsqu’il avait été envoyé dans la maison de Jessé pour oindre un de ses fils comme roi d’Israël. Le Père avait clairement indiqué ce qui le différencie des hommes. Alors que nous regardons à l’apparence, Lui regarde au cœur.

Une chose qui distingue les enfants des adultes est justement l’état de leur cœur. Les enfants normaux ont le cœur pur. Ils sont ouverts (on peut facilement les influencer). Ils croient facilement ce que l’on leur dit. Ils sont curieux, imaginatifs, joyeux, etc. Pour un enfant, tout est possible.

Les adultes au contraire ont déjà une idée sur presque tout. Ils ont fait leur lit et ne sont pas disposés à changer leurs croyances ou habitudes. Leur cœur est habité par l’incrédulité à cause de tout ce qu’ils ont expérimenté ou vu. Ils sont tendances à s’appuyer sur leur intelligence. Parce qu’ils n’aiment pas beaucoup le changement, ils ne cherchent pas à creuser les choses qui pourraient bousculer leur position.

Celui qui a une attitude d’enfant, entrera plus facilement dans les choses du royaume de Dieu. Il croit sans difficulté que Dieu fera ce qu’il a dit. Il croit même s’il ne comprend pas comment cela va se faire. Il restera dans la présence de Dieu pour poser la question s’il y a quelque chose qu’il ne comprend pas.

Notre sœur Marie, l’épouse de Joseph, avait un cœur d’enfant. Elle croit l’ange Gabriel lorsqu’il lui annonce qu’elle aura un fils sans l’intervention d’un homme. Elle pose la question et se réjouit de ce que Yahweh va faire.
Décidons de croire la Parole de Dieu et d’agir en conséquence. Nous n’avons pas besoin de tout comprendre pour obéir.

L’enfant fait simplement parce qu’il a entendu son père ou sa mère dire ceci ou cela. Nous sommes devenus les enfants du Dieu Très Haut en recevant Jésus. Il y a bien des choses qu’il connait et que nous ignorons. Lorsqu’il ordonne, obéissons simplement.

Lorsqu’il fait une promesse, mettons toute notre confiance en Lui. Car, il n’est pas un homme pour mentir. Si des choses semblent ne pas se dérouler selon ce qu’il a dit, posons la question. Il nous montrera comment sortir des éventuels blocages qui nous stoppent.

« 16 Et voici, un homme s’approcha, et dit à Jésus: Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle? »

Matthieu 19:16; LSG

voici une des questions les plus importantes qu’un homme puisse poser à Jésus-Christ. C’est pour nous ramener au Père que Jésus est venu sur la terre. Lorsque Nicodème vient voir Jésus de nuit et qu’il reconnaît son ministère, la première chose dont Jésus lui parle c’est le moyen par lequel on entre dans le royaume de Dieu. Lorsque les disciples lui demandent qui est le plus grand dans le ciel, Jésus leur parle des conditions pour y entrer.

L’homme passera l’éternité soit dans le royaume de Dieu, soit dans l’étang de feu et de souffre. Il est donc nécessaire que chacun donne toute l’importance à cette question : Où iras-nous si nous venions à quitter nos corps ?

« 17 Il lui répondit: Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. 18 Lesquels? lui dit-il. Et Jésus répondit: Tu ne tueras point; tu ne commettras point d’adultère; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; 19 honore ton père et ta mère; et: tu aimeras ton prochain comme toi-même. 20 Le jeune homme lui dit: J’ai observé toutes ces choses; que me manque-t-il encore? »

Matthieu 19:17-19; LSG

Observe les commandements. L’Évangile de Christ est la Puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit. Ceux qui ont mis leur confiance en Jésus, marche dans l’obéissance. Ils observent les commandements de Dieu. Ils marchent par l’Esprit.

Personne n’entrera au ciel s’il marche selon le monde, les traditions et les commandements des hommes, l’esprit de la religion, etc. Qu’est-ce qui dirige nos vies ? Est-ce que la Parole de Dieu règne sur nos pas ? Sommes-nous vraiment conduits par Lui ? Ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Les autres appartiennent au diable. Il n’y a pas un camp intermédiaire. Tant que nous vivons, nous pouvons nous repentir et revenir à Lui.

« 21 Jésus lui dit: Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. 22 Après avoir entendu ces paroles, le jeune homme s’en alla tout triste; car il avait de grands biens. »

Matthieu 19:21-22; LSG

Personne dont le cœur est rempli des biens du monde n’entrera dans le royaume de Dieu. Le matérialisme est un esprit puissant qui entraîne en enfer des millions de personnes. Toute personne qui met à la place de Dieu dans son cœur une autre personne ou une chose, devient idolâtre. Or aucun idolâtre n’entrera au ciel.

Fidèle à son habitude, Jésus va à la racine du problème. Il s’occupe toujours de la chose la plus importante. Il a discerné que le jeune homme était devenu esclave de ses richesses bien qu’il était un observateur de la loi. Il veut l’aider à vivre pleinement. Il recommande la séparation d’avec les choses qui compétissent avec Dieu dans sa vie. Celui qui refuse de se séparer d ce qui prend la place d Dieu dans sa vie, se condamne à ne pas connaître le meilleur que le père a pour Lui.

Notre Dieu ne changera pas ses standards, si nous voulons le royaume de Dieu, nous devons le mettre en premier.

Y-a-t-il une chose ou une personne qui a pris la place de Dieu dans nos vies ? Est-ce que le temps n’est pas venu de délaisser les autres choses pour courir vers Dieu ? Il veut la première place.

« 23 Jésus dit à ses disciples: Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux. 24 Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. 25 Les disciples, ayant entendu cela, furent très étonnés, et dirent: Qui peut donc être sauvé? 26 Jésus les regarda, et leur dit: Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible. »

Matthieu 19:23-26; LSG

Le problème n’est pas l’or et l’argent. Les routes du ciel sont faites en or; et les maisons sont décorées de pierres précieuses. En comparaison au ciel, la terre est un taudis. Le problème n’est pas la richesse, mais le fait que les hommes tombent sous la domination de Mammon, du Matérialisme, de la Mondanité et des autres esprits. Le problème c’est l’idolâtrie dont ils sont victimes. Celui qui garde son cœur, est capable d’utiliser convenablement les richesses.

Il nous donne le pouvoir d’acquérir les richesses afin que nous établissions son règne sur la terre. Nous vivons pour Lui. Nous sommes de simples dispensateurs des biens qu’il a mis sous notre gérance. Ceux qui se considèrent propriétaire des biens que le Père leur donne agisse généralement de la mauvaise façon.
Celui qui remplit son cœur des richesses aura de grandes difficultés à entrer dans les choses de notre Dieu.

Note : le matérialisme touche tous les hommes. Ses victimes se trouvent autant parmi ceux qui ont peu que parmi ceux qui ont beaucoup. Toute victime du matérialisme est un idolâtre.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Matthieu 11:25-26
  • Lire Psaume 8
  • Lire Psaume 49:6,7,16-19
  • Lire Proverbes 11:28; 1 Timothée 6:9,10
  • Lire Luc 12:15-21

Requêtes

  • Père, je me confie en Toi. Tu es ma Source. Je choisis de te suivre chaque jour.
  • Père, délivre-moi les pièges de l’amour des richesses, de l’argent ou des possessions matérielles. Mon cœur t’appartient.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW