fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mercredi 30 mars 2022

Pensée : Lucifer a semé la confusion dans le ciel d’où il a été chassé et sur la terre. Ceux qui le suivent pensent posséder la lumière. Jésus est la Véritable Lumière. Jean le proclame parce que la guerre contre cette vérité fondamentale avait laissé des traces dans le paysage chrétien. Celui qui cherche la Lumière en dehors de Jésus se trompe gravement.
Dieu nous sauve des manipulations et des manigances du diable. Abstenons-nous de mélanger Jésus à qui que ce soit. Jésus SEUL suffit.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 1 :6-9; LSG

« 6 Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean. 7 Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. 8 Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière. »

Jean 1:6-8; LSG

C’est par Jésus que toute personne et toute chose ont été créées. Chacun sort de la pensée de Dieu qui nous connaissait avant la fondation du monde pour entrer dans le monde. Le Père fait tous ces choix afin que ses desseins subsistent. Jean vient six mois avant le Messie pour dire à tous « Celui qui avait été annoncé est là ».

Un témoin est une personne qui parle de ce qu’il a vu et entendu. Le témoignage ne peut pas être reçu si celui qui parle n’a pas réellement « fait l’expérience », ou « côtoyer » ce dont il parle. Dans le cadre de la parole de Dieu, le témoin est celui qui a vu et entendu auprès du Père pour le rapporter aux autres.

À quel moment le Père a-t-il montré à Jean les choses dont il allait entretenir le peuple ? Si les Écritures ne disent pas exactement à quel moment Jean commence son ministère, il apparait dans le désert prêchant la parole. C’est pendant qu’il est loin du monde, c’est pendant qu’il est retiré que le Père lui dit des choses sur son identité et sur celle du Messie.

Il dira au peuple qu’il est la voix de celui qui crie dans le désert; appliquant à sa personne la prophétie d’Ésaïe 40.

Personne ne peut efficacement rendre témoignage s’il ne connait pas son identité et s’il ne connait pas de quoi il va parler. Jean avait entendu Dieu.

Comme témoin de Jésus, prenons le temps de comprendre qui nous sommes en Lui. Ensuite, recevons de Lui le message à porter au monde. Il est question de parler de ce que nous avons vu et entendu.

Le Père donne des messages au témoin qui se montre fidèle. Le Saint-Esprit honore celui qui honore Dieu.

Si nous aspirons à porter son message autour de nous, nous faisons bien. Car le Père cherche des personnes fidèles.

Depuis le prophète Malachie, le Père n’avait pas envoyé de prophètes majeurs – des personnes qui parlent à toute la nation avec un message d’importance capitale. Pendant que plusieurs pensaient qu’il était le Messie, Jean dira bien qu’il n’était pas le Messie.

L’envoyé ne doit jamais usurper la place et la gloire de Celui qui l’envoie. Sachons bien quelle est notre place et laissons au Saint-Esprit, à Jésus et au Père, leurs places. Donnons toute la gloire à Dieu.

Celui qui rend témoignage à la lumière le fait non seulement avec ses paroles; mais il le fait avec toute sa vie. Puissent les hommes en nous regardant voir Jésus. Jean disait en quelques sortes à Israël « Celui qui avait été annoncé est ici…écoutez-le ». Sa vie et son ministère pointaient le doigt vers le Roi d’Israël. Il était comme un panneau de signalisation qui montrait dans quelle direction trouver Jésus. Plus la direction où le trouver, il l’a clairement montré à tous.

« 9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. »

Jean 1:9; LSG

Plusieurs étaient venus avant Jésus disant être la solution aux problèmes des hommes. Plusieurs ont prétendu être le Christ – on se souvient que Gamaliel a fait mention de deux personnes qui avaient paru au sein du peuple; se donnant pour quelque chose; entraînant à leur suite des foules. Cependant l’un et l’autre n’étaient pas de Dieu. Après Jésus, l’apostasie verra paraître de nombreuses doctrines dans l’Église.

Hors de l’Église, les religions à mystères, la philosophie, les religions païennes continueront de faire la guerre à l’Évangile de Christ.

L’apôtre Jean dit que Jésus est la véritable Lumière parce que les fausses religions prétendent apporter la lumière au monde. Dans la franc-maçonnerie par exemple, ceux qui prêtent serment pour entrer au premier degré disent qu’ils sont venus pour chercher la lumière. Lucifer est le porteur de « lumière » que les gens trouvent lorsqu’ils cherchent en dehors de Jésus. Si vous avez été trompé par les religions à mystères ou toute autre voie, repentez-vous pendant qu’il est temps. On ne peut pas mélanger Jésus avec un dieu étranger.

Tous les mystères qu’ils entretiennent sur une prétendue sagesse, ou connaissance, sur des mots de code, des degrés ne sont que des pièges pour amener leurs prisonniers toujours plus loin dans les chaines du diable.

Que personne ne se laisse séduire. Tous les habillages de sociétés savantes, association de philosophie ou de bienfaisance ne sont que de la poudre aux yeux pour piéger ceux qui ne voient pas. Celui qui a le malheur de proclamer qu’il cherche la lumière en dehors de Jésus-Christ a tourné le dos à la croix. Il n’entrera pas au ciel.

Puisse nos vies montrer à ceux qui cherchent pouvoir, protection, faveur dans ces endroits de malédictions et de mort, le chemin de la vie. Jésus est la Véritable Lumière qui en entrant dans le monde l’éclaire.

Si nous l’accueillons pour qui il est, il transformera nos vies. Il fait de nous les enfants de la véritable lumière. Nous avons tout pleinement en Lui. Lucifer ne peut pas résister à la puissance du Saint-Esprit qui agit dans la vie d’un disciple consacré de Christ. Car le Père a décrété sa défaite. Il ne peut que fuir devant nous, si nous faisons ce qui est recommandé.

Soumettons-nous donc à Dieu, et résistons du diable. Refusons-lui le droit de nous troubler. Sur la base de l’œuvre de la croix, résistons à ses manipulations et manigances. Glorifions la parole de Jésus et voyons sa victoire s’établir dans nos vies.

Si notre expérience est loin de ce que proclame la parole, ne nous décourageons pas. Le problème n’est pas de côté de Dieu. Posons-lui la question, il nous montrera l’ajustement à faire. Si notre besoin est dans la rédemption, nous pouvons transférer la bénédiction associée sur la terre.

Gloire à Jésus, notre Lumière. Il nous sort de la confusion et nous vivons dans sa paix.

Devoir

Suivre Jésus
  • Colossiens 2 :1-15
  • Jean connaissait son identité – demandons au Père de nous dire qui nous sommes en Lui. La connaissance de notre identité spirituelle est capitale. C’est le point de départ. Ensuite il faut connaître le message.
  • Comment pouvons-nous devenir des témoins de Jésus dans notre génération ?
  • Quel aspect de nos vies doit être amendé pour que le message que nous envoyons au monde soit plus clair ? – Note : si notre message est ambigu, les hommes vont-ils vraiment venir à Jésus ?

Requêtes

  • Père, fais de moi un bon témoin de Jésus. Fais-moi voir ta face et entendre ta voix.
  • Père, délivre-moi des pièges de la tentation de chercher la lumière en dehors de Jésus (dans les sectes exotériques, dans les doctrines des démons, etc.)

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW