fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 2 Juin 2022

Pensée : La nouvelle création est appelée à vivre en dehors du monde. Nous sommes dans le monde mais, nous ne sommes pas du monde. Le témoignage de Jésus fera en sorte qu’une distinction nette apparaisse entre ceux qui sont à Jésus et les autres. Ne craignons pas de vivre séparés. Ceux qui rejettent les Écritures et Jésus, ne nous comprendront presque jamais. Notre focus c’est de plaire à notre Dieu pas au monde.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 9 : 18-24-34; LSG

« 24 Les pharisiens appelèrent une seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent: Donne gloire à Dieu; nous savons que cet homme est un pécheur. »

Jean 9:24; LSG

Les juifs sont vraiment convaincus qu’ils ont raison de mépriser Jésus et de le rejeter. Leurs convictions sont fondées sur l’erreur. Comment peuvent-ils être dans la vérité lorsqu’ils ont cessé de suivre Moïse et les autres prophètes ? Comment demeurer dans la vérité lorsqu’on ne suit plus la nuée du Saint-Esprit ? Comment prétendre être dans la lumière lorsqu’on n’est plus dans la Parole ?

Leur position, ils veulent l’imposer aux autres. Plusieurs de ceux qui ont combattu Jésus et la nouvelle voie pensaient rendre un service à Dieu. Seulement, ils ne connaissaient pas Yahweh.

Dieu nous garde de tomber dans cet endroit d’aveuglement spirituel où nous pensons faire œuvre de Dieu en condamnant ceux qui viennent de sa part et qui agissent en son nom.

Gardons-nous de nous lever contre les choses que nous ne comprenons pas. La sagesse et la crainte de Dieu nous invitent à aller vers Jésus pour poser la question.

« 25 Il répondit: S’il est un pécheur, je ne sais; je sais une chose, c’est que j’étais aveugle et que maintenant je vois. »

Jean 9:25; LSG

Le Saint-Esprit ramènera devant nous les choses qui nous échappent ou que nous nous efforçons d’évacuer. Parfois, nous ne donnons pas à la révélation que le Père nous fait connaître, le poids qui convient.

Nous aimerions ne l’avoir jamais entendue. Cependant le Saint-Esprit ramène encore les choses que nous ne voulons pas prendre en compte. Il le fait parce que la repentance est le premier pas vers la délivrance et le salut.

La guérison de l’aveugle-né est un témoignage que les pharisiens ne sauraient ignorer; « […] je sais une chose, c’est que j’étais aveugle et que maintenant je vois. »

Plusieurs prophéties ont été accomplies sous les yeux d’Israël – notamment Esaïe 35 :4, pourtant ses dirigeants et une bonne partie du peuple refusaient de reconnaître que Jésus était le Christ, le Fils du Dieu vivant.

Lorsque Jean Baptiste de la prison où il était retenu par le roi Hérode avait envoyé ses disciples avec cette question : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? » Matthieu 11 :3; LSG. Le Seigneur prit le temps pour accomplir quelques miracles et prodiges avant de les renvoyer vers leur maître avec l’exhortation de ne pas être offensé à son sujet. Il s’est servi des Écritures pour relever Jean dont la foi était chancelante.

Prenons le temps d’examiner ces versets des Écritures que nous ne comprenons pas ou ces versets qui semblent indiquer un autre chemin que celui sur lequel nous avons peut-être marché depuis toutes ces années. Examinons froidement les choses et allons simplement où le Saint-Esprit conduit.

La séparation que nous craignons tant est un des moyens par lesquels le Père nous fait passer de la médiocrité à l’excellence. Ne craignons pas d’être SEUL avec le Seigneur. Le Père honore, ceux qui l’honore.

Proclamons à tous les merveilles qu’il a accomplies dans nos vies. Nous ne pouvons pas donner à un autre la gloire qui lui revient.

« 26 Ils lui dirent: Que t’a-t-il fait? Comment t’a-t-il ouvert les yeux? 27 Il leur répondit: Je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas écouté; pourquoi voulez-vous l’entendre encore? Voulez-vous aussi devenir ses disciples? »

Jean 9:26-27; LSG

Les juifs ont posé la question du moyen utilisé par Jésus pour guérir plusieurs fois (v.10; v.15; v.19; v.26). Tant que notre cœur sera fermé par notre orgueil personnel, par les commandements et les traditions des hommes, nous n’entendrons pas la voix de Dieu qui nous indique un autre chemin.

Celui qui chercher de tout son cœur parce qu’il a résolu d’aller là où le Seigneur conduit, entendra sa voix. Ses yeux s’ouvriront et son intelligence spirituelle se développera rapidement.

On est lié et limité par les choses auxquelles on s’est attachées. Bien de limitations échappent à notre conscience. À notre insu nous sommes prisonniers. Dieu veut libérer les captifs. Mettons-le en premier.

L’aveugle-né a fait le choix de suivre Jésus. Il se présente comme son disciple, bien qu’il n’ait pas autant de connaissance que les autres qui avaient eu la grâce d’avoir étudié la loi et les prophètes.

« 28 Ils l’injurièrent et dirent: C’est toi qui es son disciple; nous, nous sommes disciples de Moïse. 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse; mais celui-ci, nous ne savons d’où il est. » => Les juifs se sentent injuriés par l’insinuation de l’homme; « devenir les disciples de Jésus…Jamais ». Sans rechercher profondément la question dans les Écritures et auprès de Dieu, les juifs avaient fermé la porte à ce que le Père destinait aux enfants d’Adam.

Ils réitèrent : « nous sommes disciples de Moïse ». Ce que nous pensons et disons de nous ne correspondons toujours à la vérité. Nous pouvons nous tromper si nous mettons les Écritures de côté.

La plus grande tragédie n’est pas d’avoir le monde entier contre nous; c’est le fait rejeter continuellement le Saint-Esprit.

Comment vivrons-nous les choses merveilleuses qu’il a écrites à notre sujet s’il ne peut pas nous conduire ?

« 30 Cet homme leur répondit: Il est étonnant que vous ne sachiez d’où il est; et cependant il m’a ouvert les yeux. 31 Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il exauce. 32 Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. 33 Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. 34 Ils lui répondirent: Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous enseignes! Et ils le chassèrent. »

Jean 9:30-34; LSG

Le raisonnement du monsieur délivré de la cécité est juste dans la mesure où outre les miracles et les prodiges, le Père a donné plusieurs confirmations à travers des prophéties accomplies.

C’est étonnant en effet que l’on dise aimer Dieu d’un côté et que de l’autre, on méprise sa parole. Ces contradictions échappent malheureusement souvent à ceux qui ont été aveuglés par la religion. Que Dieu nous vienne en aide.

Sur l’exaucement à nos prières, disons que le Père a établi sa parole dans les cieux. Lorsque les conditions de la manifestation d’une promesse sont remplies, les anges qui veillent sur la parole de la promesse se lèveront pour agir. Ils transfèreront dans ce monde la chose promise. Dieu est fidèle.

Le Saint-Esprit ne soutient que ceux qui honorent sa parole. Celui qui marche par un autre esprit, et qui fait des prodiges, le fait par une force qui Dieu ne connait pas. Demeurons dans les Écritures, si nous voulons qu’il nous porte et nous soutienne.

Excédés par les réflexions du monsieur, les juifs le chassent de la synagogue. Comment ose-t-il les enseigner ou les reprendre, lui qui est né dans le péché ?

L’orgueil aveugle l’homme. Il se voit au-dessus des autres, il refuse d’écouter ou d’envisager qu’il s’est peut-être trompé. Il préfère aller jusqu’au bout de sa logique. Il ne tient pas compte des Écritures.

Dieu nous sauve de l’orgueil et de l’aveuglement spirituel. La nouvelle création vit de la vie de Jésus. Elle se soumet aux Écritures.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Ésaïe 35 
  • Lire Matthieu 11 :3-5
  • Lire Ésaïe 66 :5
  • Lire Proverbes 29:1

Requêtes

Père, préserve-moi de toute forme d’orgueil; je veux marcher dans les sentiers de la vie à cause de ton nom. Tu es mon Dieu.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW