Méditation du Dimanche 09 Juin 2024

Thème : Non au joug de la Loi

Pensée : Christ nous a affranchis de la malédiction de la loi. Il nous appelle à marcher dans la liberté. Gardons-nous de mettre des fardeaux sur nous ou sur qui que ce soit. Jésus, seul, suffit.

Actes 15 verset 28 ; LSG

Étude

Un débat et une vive discussion éclatent entre des hommes venus de Judée et les responsables de l’Église d’Antioche. La loi de Moïse doit-elle être imposée aux païens qui viennent à Christ, oui ou non ? Paul et Barnabas conduisent la délégation qui monte à Jérusalem pour discuter de cette question avec les Apôtres et les Anciens.

Répondant à la proposition de ceux qui exigeaient l’observation de la loi par les Païens, Pierre rappelle que Dieu a clairement montré qu’il ne faisait pas de différence entre les Juifs et les Païens en leur donnant le Saint-Esprit. On ne peut donc pas leur imposer un joug qu’Israël même n’a pas pu porter (verset 10). La Loi est venue pour mettre en évidence notre besoin d’un Sauveur. Son observation ne peut justifier l’homme.

La religion prêche la justification par les œuvres de la Loi. Il faut ceci et cela. Il faut observer cet ensemble de règles qui le plus souvent sont des commandements des hommes. Personne n’inventera un autre chemin que celui que Jésus a tracé. Par le seul acte de Justice qu’il a accompli à Golgotha, celui qui croit est rendu participant de la vie de Dieu. C’est par grâce que l’on est sauvé au moyen de la foi.

Avons-nous mis sur nous-mêmes et sur les autres un quelconque fardeau ? Sommes-nous devenus légalistes dans notre recherche de la sainteté ? Ne nous a-t-il pas appelés à la liberté ?

Jacques prit aussi la parole pour montrer comment les propos de Pierre étaient en accord avec ceux des prophètes qui avaient annoncé que Dieu attirerait à Lui les hommes de toutes races. Leur créer des difficultés serait aller à l’encontre de la volonté de Dieu (verset 16 et 17).

Dans la lettre, destinée aux églises de l’Asie, qui résume la décision des apôtres, des anciens et des saints réunis à Jérusalem, il ressort clairement que tout s’est fait sous la couverture du Saint-Esprit : car il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge que ce qui est nécessaire (verset 28). Des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l’impudicité sont les choses dont les frères païens devaient se garder. Que faisons-nous lorsque surviennent les dissensions ?

Pour aller loin

• Lire Actes 15 versets 1 à 41

• Lire Galates 4 verset 1 à 5 ; Galates 5 verset 1 à 15.

• Lire Colossiens 2 versets 16 à 19.

Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, aide-moi à rechercher la sanctification sans me perdre dans les chemins du légalisme. Tu es ma Justice et ma Gloire.

Note Importante : N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

ImmersionRhema

FREE
VIEW