fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Lundi 16 janvier 2023

Thème: Intimité – Métanoïa – Gloire (21 jours de Jeûne et Prière) – Jour 9 / 21

Thème 9 : Déchirez les cœurs

Pensée 9: On ne se moque pas de Dieu. Celui qui se limite à faire semblant de se repentir amasse des charbons sur sa propre tête. Il restera prisonnier de son péché. Celui qui est sincère et complet dans sa repentance, aura un cœur contrit et brisé. L’Éternel peut façonner à sa guise une personne qui se livre ainsi entre ses mains. Ne cachons pas nos transgressions. Avouons-les et désirons sincèrement la délivrance et la guérison qui viennent de Dieu.

Joël 2 :12-13; LSG

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Israël venait de subir une succession de désastres : premièrement, des essaims de criquets avaient détruit les récoltes (Joël 1 :4); par la suite, ce qui restait des récoltes avait été brûlé par l’ardeur de la sècheresse. L’offrande et les libations avaient disparu de la maison de Dieu (Joël 1 :13). Il manquait de pâturage pour les bêtes (Joël 1 :17-18).  Et pour couronner le tout, des flammes avaient dévoré les plaines du désert et les arbres des champs (Joël 1 :19).  Afin de conjurer tous ces malheurs, un appel à la repentance avec des jeûnes et des prières avait été lancé (Joël 1 :14).

Alors que le prophète annonçait l’imminence d’un jugement encore plus terrible que ceux énoncés précédemment, il invitait le peuple à se repentir en toute sincérité. Peut-être pourrait-il ainsi l’éviter puisque Yahweh est compatissant et miséricordieux, lent à colère et riche en bonté.

La repentance n’est pas sincère et complète si tout notre cœur n’est pas engagé dans le processus de transformation. Les jeûnes, les pleurs et les lamentations ne suffisent pas (v.12). En effet, ces trois actes relèvent de ce qui se passe ou se voient à l’extérieur. Il en est de même du fait de déchirer les vêtements.

C’était la coutume en Israël de déchirer ses vêtements en signe de deuil ou de consternation. Le grand prêtre qui jugeait Jésus déchira ses vêtements par exemple lorsqu’il affirma qu’il était le Fils de Dieu pour montrer sa consternation.

À la place des vêtements, ce sont les cœurs que l’Éternel les invitait à déchirer (v.13). C’est en effet dans le cœur que se trouvent les choses qui le souillent : les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres,…(Marc 7 :21-23). Celui qui « déchire » son cœur pourra voir la réalité de sa situation. Il ne peut demeurer dans l’ignorance et l’hypocrisie. Il peut en toute honnêteté et humilité, avouer sa faute.

David l’a fait lorsque le prophète Nathan l’a confronté au sujet de Bath-Schéba : j’ai péché contre toi seul, et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux, en sorte que tu seras juste dans ta sentence, sans reproche dans ton jugement. (Psaume 51 :1, 4).

Au lieu des démonstrations extérieures, les israélites doivent avoir un cœur contrit et brisé. Un cœur contrit est contrarié, recroquevillé. Il n’est certainement pas enflé d’orgueil et de rébellion. Il est disposé à s’accroupir. Le terme hébreu traduit « brisé » signifie fracassé, brisé en plusieurs morceaux.

Ainsi, lorsque la repentance est sincère et complète, Dieu peut changer le cœur malade. C’est pourquoi il a fait la promesse d’enlever le cœur de pierre pour le remplacer par un cœur de chair (Ézéchiel 36 :25-26).

La victoire sur le péché est impossible tant que les fondements de celui-ci ne sont pas détruits dans le cœur.

On est bien ici dans le domaine de l’œuvre de sanctification de la croix dans la vie du disciple.

Après le miracle de la nouvelle naissance, c’est dans l’âme que les structures du péché doivent être identifiées et démantelées. Les fondements des habitudes que la vieille nature nous a apprises doivent être méthodiquement démantelés. Tout doit être amené à la soumission à Christ (2 Corinthiens 10 :5).

Pour aller plus loin

  • Lire Genèse 37 :29; Nombres 14 :6; 2 Rois 22 :11, 19; Esdras 9 :3 – déchirer les vêtements
  • Lire Psaume 34 :18; 51 :17; Ésaïe 57 :15; 66 :2 – un cœur brisé et contrit
  • Lire Ézéchiel 36 :22-32; 2 Corinthiens 10 :5
  • Lire Proverbes 29 :1
Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, cherche mon cœur et dis-moi où je bronche. Je veux marcher dans la vérité et dans la liberté. Tu m’as justifié par Jésus-Christ.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW