fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 20 août 2022

Pensée : Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils Unique. Il nous montre que l’amour est essentiellement « action » dans la vérité. Celui qui ferme ses entrailles lorsque son prochain crie n’a pas connu Dieu. Celui qui murmure en donnant n’a pas connu l’amour. Son action n’a pas de valeur devant Dieu. Elle ne lui procurera aucun bénéfice. L’Esprit de Dieu a mis en nous la semence de Dieu. En veillant à la faire grandir, nous nous positionnons pour être de fidèles et précieux collaborateurs de notre Dieu qui travaille continuellement dans le monde.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Jean 3 :13-22; LSG

« 13 Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. »

1 Jean 3:13; LSG

Monde : kosmos – système ordonné tel que l’univers ou la création. Ce sont aussi les affaires du monde ; les habitants du monde ; la parure. C’est tout le système du monde avec sa sagesse, sa philosophie, ses principes et valeurs dans leur opposition violente contre le royaume de Dieu.

Bien qu’il soit venu dans le monde avec le sang et l’eau, Jésus-Christ est du ciel et non pas du monde; il est d’en haut et non pas d’en bas. Ceux qui le reçoivent sont retirés du monde. Leur nature n’est plus adamique, mais divine, céleste. Ils sont habités par l’Esprit de Jésus.

Compte tenu de ce que l’esprit de l’antéchrist qui règne dans le monde est en guerre contre Jésus, ceux qui appartiennent au royaume de Jésus sont combattus.

Jésus a clairement expliqué les raisons de la haine que le monde nous porte : « 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. » Jean 15 :18-19; LSG

Si telle est la situation entre le royaume de Dieu et celui du diable qui règne sur le système du monde, un disciple de Jésus doit s’étonner et s’interroger si le monde le loue et l’apprécie comme une personne ouverte. Si le monde nous compte parmi ses amis, et ceux qui partagent ses valeurs, on a un méchant problème. En effet, ils ont haï et combattu le Seigneur. Et les rois et les princes de ce monde se sont ligués tous ensemble contre l’Éternel et son OINT.

Celui qui veut vivre pieusement selon tous les enseignements du Seigneur Jésus sera détesté par le monde.

Le drame c’est que l’esprit du monde est entré dans les églises locales – le blé pousse avec l’ivraie. En sorte que même dans la chrétienté, ceux qui ont adopté les valeurs du monde combattront ceux des disciples de Jésus qui sont demeurés fidèles aux choses qu’il a prescrites. Très peu ont vraiment conscience de l’esprit qui les anime lorsqu’ils rejettent plusieurs éléments fondamentaux de la doctrine de Christ.

Du point de vue de Dieu, les commandements et les traditions des hommes ne remplaceront jamais Sa Parole qui est établie dans les cieux pour toujours. Faisons donc tous nos efforts pour revenir à ce qui est établi – Jésus nous a fait connaître ce qui vient du Père. Toute autre chose doit être reconnue et démantelée comme construction des ennemis de notre Dieu.

« 14 Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. 15 Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui. »

1 Jean 3:14-15; LSG

Dieu est la source de la vie véritable. Celui qui est séparé de Lui est spirituellement mort. Ainsi, Lucifer le rebelle et ceux qui marchent dans ses traces sont morts.

Autrefois nous étions morts; maintenant que nous sommes en Jésus, nous avons la vie de Dieu en nous; nous sommes vivants.

Haïr : miséō – déester, poursuivre avec la haine (fort sentiment de répulsion), persécuter.

Celui qui est né de Dieu est influencé par la semence de vie qui est en Lui. Il est incapable de poursuivre une personne avec la haine. Car la haine ne fait plus partie de sa nature. Elle appartient au meurtrier – le diable.

Celui qui hait autrui l’a tué dans son cœur. Le fort sentiment de répulsion qu’il éprouve pour la personne, couplé aux paroles de malédiction qui sortent de sa bouche ouvre un portail dimensionnel afin que les esprits qui l’animent détruisent la vie de la cible de la haine qu’il exprime.

Repentons-nous si nous sommes tombés dans ce piège. Car aucun meurtrier n’héritera le royaume de Dieu.

« 16 Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. 17 Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui? »

1 Jean 3:16-17; LSG

L’amour donne – Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils Unique (Jean 3 :16) afin que nous soyons pardonnés, délivrés de la mort et placés dans la vie. L’amour est tourné vers autrui et il désire sincèrement le bien à l’autre.

Notre Dieu est Amour. Cela veut dire qu’il est plein de miséricorde, lent à la colère et qu’il donne ses biens aux hommes. Celui qui a reçu la semence de la vie de Dieu, est poussé à agir de la même manière que le Père.

Celui qui aime ne fermera pas ses entrailles lorsque son frère ou même une tierce personne criera à sa porte. Il lui donnera avec joie ce dont il dispose. Comme administrateur des biens de Dieu, l’enfant de Dieu donne où l’Esprit le conduit à donner. Il ne retient pas pour lui ce qui est destiné à établir le royaume de Dieu au-dehors.

Une partie des biens qui nous sont confiés est pour notre propre utilisation. Il est normal que la vache qui meut le grain mange une partie des graines. Sachons cependant qu’une autre partie, et elle va croissante en importance lorsque le Père nous fait gestionnaires de plus, doit aller dans l’œuvre de Dieu – en dehors des limites de notre vie.

Repentons-nous si donner à autrui ou dans le royaume de Dieu, nous fait mal. Si nous luttons avec ce qui est naturel pour notre Père, cela veut dire que nous avons besoin de libération. La révélation de la joie de participer à la vie de Dieu en donnant vient à qui veut grandir dans cette dimension.

« 18 Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. 19 Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos cœurs devant lui; 20 car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. »

1 Jean 3:18-20; LSG

Comme la foi, l’amour demande des œuvres correspondantes – celles-ci doivent venir d’un cœur sincère. Il n’est pas possible de parler d’amour lorsqu’il n’y a pas d’actions concrètes faites dans la vérité.

Ainsi tout don fait avec murmure est nul devant Dieu. Si nous m’aimons pas de tout notre cœur; si nous méprisons celui a qui nous tendons la main, nous n’agissons pas comme notre Père. Le Saint-Esprit nous enseigne à prendre plaisir à faire du bien aux autres. Il nous enseigne la puissance de la compassion.

Crions à Lui si nous discernons dans notre cœur des sentiments négatifs. Ne permettons pas au péché de régner sur nous. Notre gloire est de manifester la nature de notre Dieu. Celle-ci est dans notre esprit. Lorsque nous permettons à son Esprit de renouveler notre intelligence, notre système de pensées est changé.

« 21 Bienaimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. 22 Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable. »

1 Jean 3:21-22; LSG

La conscience du péché détruit notre assurance devant Dieu. Tant que nous manquons d’assurance, la prière de la foi est impossible. Si nous ne prions pas avec foi, nous annulons la puissance de Dieu.

La parole de Dieu est établie dans le ciel pour toujours. Lorsque les conditions sont remplies. Les anges qui veillent sur sa parole se lèvent pour l’exécuter.

Veillons donc sur nous-mêmes et particulièrement sur notre cœur; car c’est de lui que viennent les sources de la vie.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Jean 15 :18-25
  • Lire Psaume 2
  • Lire 1 Corinthiens 13 :4-8
  • Lire Matthieu 5 :21-25; Lévitique 19 :17; Apocalypse 21:8
  • Renonçons à la haine – crions à Dieu pour notre délivrance si nous sommes prisonniers du diable dans nos sentiments.

Requêtes

Père, au nom de Jésus, apprends-moi à montrer l’amour par des actions faites dans la vérité. Je veux connaître la joie de donner ma vie et les biens dont tu m’as fait intendant.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW